Jésus Christ

Cette semaine nous sommes invités à prier tout particulièrement pour l’unité des chrétiens. Cette invitation à la prière concerne bien sûr à prier pour les différentes confessions chrétiennes mais aussi pour l’unité à l’intérieure même de notre communauté chrétienne. Ne pensons pas que les remarques faites par Paul aux Corinthiens ne nous concernent pas. Elles concernent chacun d’entre nous tant il est facile de critiquer les autres, de les juger et de les classer dans l’une ou l’autre catégorie : tradis ou charismatiques, conservateurs ou progressistes, sur la langue ou dans les mains, debout ou à genoux… je vous laisse continuer la liste ! Ou pire encore par les ragots et les cancans que l’on peut débiter dès la fin de la messe ! Rien de cela ne travaille à l’unité de la communauté.

Saint Paul vient nous rappeler que l’important, ce qui doit être au centre de notre vie chrétienne, notre vie paroissiale, c’est le Christ Jésus lui-même. C’est vers lui que nous devons être tournés ! Nous le faisons chacun avec notre personnalité, notre histoire, notre éducation… et les uns et les autres, nous devons apprendre à voir dans l’autre ce qu’il nous dit de Jésus Christ et apprendre à l’accueillir. Cette relation d’amour qui nous unie au Christ, et qui se vit de façon différente chez mon voisin doit être un stimulant pour m’aider à grandir dans ma propre relation d’amour au Christ.

Il vit cette relation par un engagement social, politique auprès des plus pauvres ? Bénis sois-tu Seigneur ! Il vit cette relation dans une dimension de l’adoration, de la prière plus marquée ? Bénis sois-tu Seigneur ! Il vit sa relation au Christ dans un service pour le bien de la communauté ? Bénis sois-tu Seigneur ! Nous pourrions continuer la liste… mais cela, ne doit pas être source de division ou de jalousie car c’est ce qui fait la richesse et la beauté de la communauté chrétienne. Rendons grâce de ce que l’autre n’apporte pas la même chose que moi à la communauté et qu’il enrichit ainsi ce qui est pauvreté chez moi !

Oui, ensemble, ce qui importe le plus c’est que nous soyons tournés vers le Christ. Les disciples appelés par Jésus sont tous différents, avec leurs histoires, leurs caractères… ils ont appris à vivre ensemble, à se connaître, à s’aimer. Cela n’a pas toujours été simple mais ce qui était premier, pour eux, était leur relation au Christ. Ils cherchaient avant toute chose à être disciple de Jésus, c’est-à-dire à se mettre à son école. Il doit en être de même pour nous. Nous devons chercher avant toute chose à être disciple de Jésus Christ, à se mettre à son école afin de devenir missionnaire et d’annoncer à tous l’Evangile.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.