Seigneur, je n’ai pas le cœur fier ni le regard ambitieux ; *
je ne poursuis ni grands desseins,
ni merveilles qui me dépassent.Non, mais je tiens mon âme égale et silencieuse ; *
mon âme est en moi comme un enfant,
comme un petit enfant contre sa mère.

Attends le Seigneur, Israël, *
maintenant et à jamais.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.