Aujourd’hui, quarante jours après la fête de Pâques, nous célébrons le jour où le Christ ressuscité monte au Ciel. Il rejoint le Père. Il est désormais assis à la droite du Père. Cet événement inaugure un chemin nouveau pour les Apôtres. C’est maintenant le temps du témoignage : « Allez ! De toutes les nations faites des disciples… » (Matthieu 28,19)

L’Ascension de Notre Seigneur Jésus Christ ne marque donc pas la fin de l’histoire. Elle en inaugure un nouveau chapitre ! Tout repose maintenant sur la foi des Apôtres : il leur faut témoigner de ce qu’ils ont vécu avec Jésus, il leur faut annoncer ce que Jésus leur a enseigné. Et il en est de même pour nous : il nous faut témoigner de notre rencontre avec le Christ et comment nous apprenons à conformer notre vie à son enseignement. Cela ne se fait pas uniquement à partir d’une connaissance intellectuelle. C’est à partir de notre rencontre avec le Christ qu’il nous faut le faire. La parole donnée aux Apôtres est vrai pour nous : « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Matthieu 28,20)

Jésus est avec moi ! Jésus est avec toi ! Jésus est avec nous ! Oui, mais cette présence ne s’impose pas à moi. Il me faut l’accueillir librement. Comment cela ? En me posant la question : qu’ai-je fais de mon baptême ? Au jour de celui-ci, j’ai été plongé dans la mort et la résurrection du Christ. Qu’ai-je fait de cette vie donnée ? Comment est-ce que je prends le temps de l’accueillir ? de la vivre ? Comment est-ce que je prends le temps de vivre ma rencontre avec le Seigneur Jésus au quotidien ? Être chrétien, ce n’est pas vivre de valeurs… c’est vivre un amour pour le Christ et cet amour transforme ma vie.

Comment vivre de cet amour du Christ ? En accueillant l’esprit de sagesse que nous donne le Père. Cet esprit de sagesse nous révèle et nous fait connaître le Christ Jésus (cf. Ephésiens 1,17). C’est lui qui nous est donné à la confirmation, c’est lui qui est donné à l’Eglise au jour de la Pentecôte. Il s’agit de l’Esprit Saint, le souffle de vie qui unit le Père et le Fils. L’Esprit Saint, nous dit saint Paul dans sa lettre aux Ephésiens, nous révèle qui est Jésus. Il nous le fait connaître. Il « ouvre à sa lumière les yeux de notre cœur, pour que nous sachions quelle espérance nous ouvre son appel… » (Ephésiens 1,18) Il nous fait entrer dans l’intimité avec lui et nous donne toutes les richesses des bienfaits de la Résurrection.

Il faut nous préparer à recevoir ce don : soit en demandant le sacrement de la Confirmation si nous ne l’avons pas reçu, soit en nous préparant de façon toute particulière à la grande fête de Pentecôte. Cette année, avec toutes les paroisses du diocèse, nous allons le vivre dans une grande neuvaine préparatoire à cette fête de Pentecôte. Nous joindre à celle-ci est un bon moyen d’accueillir cet Esprit de sagesse qui nous fait connaître et aimer le Christ Jésus.

Cet accueil est personnel mais aussi communautaire car le témoignage que le Christ nous demande de porter est un témoignage individuel mais aussi un témoignage d’Eglise. C’est pourquoi il est bon de nous interroger sur la manière dont nous portons ce témoignage : personnellement, est-ce que j’essaie de conformer ma vie à l’Evangile et à son enseignement ? Où sont mes points de conversions à vivre ? Au cœur de la communauté chrétienne, comment ai-je le soucis d’être en communion avec les autres pour qu’ensemble nous soyons des témoins authentiques du Christ Ressuscité et de l’Evangile ?

En cette fête de l’Ascension, le Christ ne fait pas que de nous faire entrer avec lui dans la gloire du Ciel. Il nous envoie aussi en mission… Ne restons donc pas hébété à regard de le Ciel ! Prenons par à la mission que le Christ nous confie, prenons notre part personnelle mais prenons aussi notre part en paroisse, en communauté pour que l’Evangile soit annoncé au plus grand nombre et que notre monde soit transformé par la fraîcheur de l’Evangile. Amen.

Je suis prêtre de l’Église Catholique, vicaire général du diocèse d'Amiens, curé de la paroisse de la Paix, délégué épiscopal à l'accompagnement des séminaristes. Je suis aussi membre de l'Institut Notre Dame de Vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.