Dieu est la source de ma joie !

Un dimanche matin tranquille ou presque… Jésus est mort, crucifié comme un malfaiteur. Il a été mis au tombeau et celle qui a une reconnaissance éternelle pour Lui, Marie-Madeleine vient lui rendre un dernier hommage. Avec Jésus, elle a fait l’expérience de la miséricorde, du pardon. Jésus l’a rétablie dans sa dignité de femme. Alors pourquoi ne serait-elle pas triste? N’aurait-elle pas le cœur en peine? Il est mort celui qui faisait tant de bien à celles et ceux qu’il rencontrait ou qui acceptaient de lui ouvrir leur cœur.

Alors, imaginez le choc de cette femme quand elle arrive au tombeau et qu’elle voit que la pierre a été enlevée. « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l’a mis. » (Jean 20,2) courre-t-elle annoncer aux disciples. Pierre et Jean viennent en courant. Arrivés sur place, Pierre voit un tombeau vide… Jean voit un tombeau vide et il croit! Jésus est ressuscité. Cette nouvelle, même si il faudra un peu de temps pour qu’ils l’assimilent, va changer la vie des disciples. La résurrection du Christ bouleverse la vie des disciples. Jésus est Le Vivant présent aujourd’hui dans leur vie et cette nouvelle, ils ne peuvent la garder pour eux. C’est une telle joie qu’ils ne peuvent que la partager.

Un dimanche matin tranquille ou presque… aujourd’hui, le tombeau est vide! Aujourd’hui encore, une femme va rencontrer le Ressuscité. Cette femme, c’est vous Alexia. Le Ressuscité vous l’avez rencontré dans cette abbatiale en la faisant visiter à de nombreux touristes attirés par la magnificence de ce lieu bâti pour la gloire de Dieu afin que le Christ mort et ressuscité soit célébré et accueilli par tout homme et toute femme de bonne volonté.

Dans le silence de ce lieu, vous avez éprouvé la chaleur… la chaleur d’une présence douce et aimante: celle du Christ. Avec les disciples, ceux d’hier comme saint Riquier, ou ceux d’aujourd’hui, qui vous ont accompagné pour vous préparer au baptême, vous vous êtes mise en route pour vous laisser rencontrer par le Christ. Car la vie chrétienne n’est pas autre que de se laisser rencontrer, de se laisser aimer par le Christ. Notre évêque nous le redisait lors de la messe chrismale: « Laissez-vous aimer par Dieu comme il veut vous aimer et pas comme vous pensez qu’il devrait vous aimer. » (Mgr Olivier LEBORGNE, homélie de la messe chrismale)

Aujourd’hui, Alexia, comme pour Marie-Madeleine, vous êtes choisie pour aller annoncer, avec toute l’Église: Jésus-Christ. Vous êtes choisie, vous êtes l’élue de Dieu car le baptême vous consacre au Seigneur. Mais ce choix ne fait pas de vous quelqu’un d’isolée, de seule. Comme Marie-Madeleine, vous êtes envoyée pour rejoindre les disciples et accueillir avec eux cette nouvelle inouï: Christ est ressuscité.

Cette rencontre avec le Christ ressuscité vous transformera véritablement dans la mesure où c’est avec toute l’Église, avec la communauté chrétienne que vous la vivrez. Alexia, chaque jour de votre vie, laissez-vous aimer comme Dieu désire vous aimer. C’est ainsi que votre propre vie débordera d’amour.

Et toi, communauté chrétienne; toi, baptisé de plus longue date: sais-tu encore te laisser bousculer par cette extraordinaire nouvelle: Christ est ressuscité? Alexia est impatiente de devenir chrétienne… et toi, et moi, dont le baptême remonte à plus longtemps: es-tu encore tout émoustillé de cette joie du baptême et de pouvoir te dire: «Je suis l’enfant bien-aimé de Dieu»?

Qu’en cette fête de Pâques, la joie du baptême d’Alexia nous ravive dans la propre joie de notre baptême. Qu’ensemble, nous puissions parcourir les routes de nos campagnes en proclamant: Christ est ressuscité! En vérité, il est ressuscité! Alléluia! Amen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
non ut amet, tristique dolor. leo. elit. ut tempus consequat. Donec quis
Fermer le panneau