En ce mardi, récollection avec des sixièmes. Le matin, nous vivons un temps de questions réponses sur le prêtre, sa vie… A la question : « comment devient-on prêtre ? » nous abordons le sacrement de l’ordre. Puis viennent les questions sur ce que je fais de mes journées. Là je parle d’une de mes activités : les scouts.
L’après-midi, temps de jeu. Une question du jeu est « nommer les 7 sacrements ». La réponse fuse: le baptême, l’Eucharistie, la confirmation, le mariage, la confession… puis un blanc pour les deux derniers… je décide de les aider un peu en leur disant que nous en avons parlé le matin.

Et un cri du cœur arrive:

 

les scouts !

Cette réponse m’a fait sourire, mais à la réflexion, je ne l’ai pas trouvée si idiote que cela.
Le sacrement est le signe visible d’une réalité invisible. Et le scout n’est-il pas un signe visible? Celui chargé de relever les signes pour avancer dans la vie ? A méditer…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.