Dieu est la source de ma joie !

«Au cours d’un repas qu’il prenait avec eux, Jésus leur donna l’ordre de ne pas quitter Jérusalem, mais d’y attendre que s’accomplisse la promesse du Père. Il déclara : « Cette promesse, vous l’avez entendue de ma bouche : alors que Jean a baptisé avec l’eau, vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici peu de jours.»
Ainsi réunis, les Apôtres l’interrogeaient: «Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas rétablir le royaume pour Israël?» Jésus leur répondit : « Il ne vous appartient pas de connaître les temps et les moments que le Père a fixés de sa propre autorité. Mais vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.»» (Actes 1,4-8)

«Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours, les Apôtres se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux. Tous furent remplis d’Esprit Saint : ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit.» (Actes 2,1-4)

Ces deux extraits du livre des Actes des Apôtres, qui sont proclamés le jour de l’Ascension pour le premier et le jour de la Pentecôte pour le second, nous révèlent quelque chose de ce grand inconnu qu’est l’Esprit-Saint.

Qui est l’Esprit-Saint? Comment essayer de percevoir sa réalité en nos vies? C’est ce que nous allons essayer de faire aujourd’hui.

Dans un premier temps nous voyons que l’Esprit-Saint est l’accomplissement d’une promesse du Père annoncée par le Fils, par Jésus: «cette promesse, vous l’avez entendue de ma bouche…» (Actes 1,4)
Cette promesse nous la trouvons, entre autre, dans l’évangile selon saint Jean, principalement dans le discours de Jésus à ses Apôtres lors de la Cène:

«Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous.» (Jean 14,16-17)

«Je vous parle ainsi, tant que je demeure avec vous ; mais le Défenseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, lui, vous enseignera tout, et il vous fera souvenir de tout ce que je vous ai dit.» (Jean 14,25-26)

«Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. Et vous aussi, vous allez rendre témoignage, car vous êtes avec moi depuis le commencement.» (Jean 15,26-27)

«Pourtant, je vous dis la vérité : il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous ; mais si je pars, je vous l’enverrai. Quand il viendra, il établira la culpabilité du monde en matière de péché, de justice et de jugement. En matière de péché, puisqu’on ne croit pas en moi. En matière de justice, puisque je m’en vais auprès du Père, et que vous ne me verrez plus. En matière de jugement, puisque déjà le prince de ce monde est jugé.
J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.» (Jean 16,7-15)

Commençons par nous arrêter sur ces quelques passages de l’Ecriture Sainte. Nous y avons quelques précieux enseignements sur l’Esprit Saint.

Dans le livre des Actes des Apôtres, Jésus dit à ses Apôtres (Ac 1,5): «vous, c’est dans l’Esprit-Saint que vous serez baptisés». Nous sommes baptisés dans l’Esprit Saint! Baptiser signifie être plongé. Nous sommes plongés dans l’Esprit-Saint. Comme le poisson vit dans l’eau, le chrétien vit dans l’Esprit-Saint. L’Esprit-Saint est la vie de ma vie! Sans lui, je ne peux vivre.

Quand l’Esprit Saint prend possession de ma personne, il augmente la richesse de ma vie. Il me donne une force: «vous allez recevoir une force quand l’Esprit-Saint viendra sur vous» (Ac 1,8) L’Esprit Saint nous comble de dons afin que nous puissions accomplir notre mission, afin que nous puissions vivre en chrétien au cœur du monde. L’Esprit Saint fait de nous des témoins: «vous allez recevoir une force quand le Saint-Esprit viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins…» (Actes 1,8)

Le récit des Actes des Apôtres, que nous entendrons dimanche en première lecture, nous décrit comment l’Esprit-Saint peut prendre possession de nos personnes. «Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent: la maison où ils étaient assis en fut remplie toute entière.» (Actes 2,2)

«Soudain». Dans la venue de l’Esprit- Saint, il y a quelque chose d’inattendu qui surgit avec une certaine force: «comme un violent coup de vent». La venue de l’Esprit Saint décoiffe, bouscule et produit en nous comme un feu d’amour: «Alors leur apparurent des langues qu’on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s’en posa sur chacun d’eux.» (Actes 2,3) Cette action de Dieu est transformante: «Tous furent remplis d’Esprit Saint: ils se mirent à parler en d’autres langues, et chacun s’exprimait selon le don de l’Esprit Saint.» (Actes 2,4) L’Esprit Saint ne nous comble pas à moitié. Il remplit, il comble. C’est toute notre personne, tout notre être, toute notre existence qui est pris par l’Esprit Saint.

Pourquoi y-a-t-il une certaine violence dans l’action de l’Esprit Saint? C’est une impression qui se passe en nous. Imaginons que nous soyons dans l’obscurité la plus totale et que le soleil surgisse d’un coup. Le fait de passer de la nuit à la lumière produit en nous un certain choc, un éblouissement. Ainsi en est-il de l’action de l’Esprit Saint: celui qui le reçoit à l’âme toute illuminée.

Cependant, il y a une ambivalence car l’Esprit Saint nous prend aussi avec beaucoup de douceur. Dans l’évangile de Jean, que nous lirons dimanche, il est écrit: «Jésus souffla sur eux et il leur dit: « Recevez l’Esprit Saint. »» (Jean 20,22)

À ce moment de notre rencontre, nous pouvons faire notre cette ancienne prière de l’Eglise:

Viens, Esprit Saint!
Viens, force et douceur de Dieu!
Viens, toi, le mouvement et la paix!
Renouvelle notre courage,
Remplis notre solitude dans le monde,
Créé en nous l’intimité avec Dieu!
Nous ne disons plus comme le prophète:
«Viens des quatre vents»,
Comme si nous ne savions d’où tu proviens;
Nous disons:
Viens, Esprit du côté transpercé du Christ en croix!
Viens de la bouche du ressuscité!

Après ce bref commentaire des Actes des Apôtres, arrêtons-nous sur les passages de l’Evangile selon saint Jean que nous avons lus au début de notre enseignement.

«Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur qui sera pour toujours avec vous : l’Esprit de vérité, lui que le monde ne peut recevoir, car il ne le voit pas et ne le connaît pas ; vous, vous le connaissez, car il demeure auprès de vous, et il sera en vous.» (Jean 14,16-17)

«Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur…»

C’est à la prière de Jésus que le Père nous donne l’Esprit-Saint. Cette prière de Jésus nous n’avons pas le temps de la détailler mais vous pouvez la méditer au chapitre 17 de l’évangile selon saint Jean. L’Esprit Saint est un don mais il est aussi quelqu’un. C’est une personne de la Sainte Trinité.

Cet Esprit-Saint, Jésus le nomme Défenseur, Paraclet selon le terme grec. Ce terme signifie, littéralement, «Celui qui est appelé auprès». C’est Jésus qui appelle pour nous , par sa prière, l’Esprit Saint afin qu’il soit auprès de nous pour toujours.

Notre premier défenseur est Jésus lui-même: «Mes petits-enfants, je vous écris cela pour que vous évitiez le péché. Mais si l’un de vous vient à pécher, nous avons un défenseur devant le Père: Jésus Christ, le Juste. C’est lui qui, par son sacrifice, obtient le pardon de nos péchés, non seulement les nôtres, mais encore ceux du monde entier.» (1 Jean 2,1-2)

Ce Défenseur, qui est toujours avec nous, est l’Esprit de vérité. Au chapitre 16 de l’évangile selon saint Jean, Jésus nous parle de cet Esprit de vérité. Relisons ensemble ce passage: «J’ai encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous ne pouvez pas les porter. Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même : mais ce qu’il aura entendu, il le dira ; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Lui me glorifiera, car il recevra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître. Tout ce que possède le Père est à moi ; voilà pourquoi je vous ai dit : L’Esprit reçoit ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.» (Jean 16,12-15)

Cet Esprit Saint nous n’avons pas à le chercher bien loin. Il est en nous! La prière silencieuse nous aide à prendre conscience de sa présence en nous. Dans chacune de nos prières, invoquons l’Esprit Saint qui est en nous. C’est lui qui nous aide à connaitre et comprendre l’Evangile, la Parole de Dieu, notre foi. «Il nous enseignera tout», «il nous fait souvenir de tout ce que Jésus nous a dit».

Ce Défenseur, cet avocat, est donc envoyé par le Père au nom de Jésus. C’est lui qui nous enseigne et nous aide à faire mémoire de notre foi, des merveilles de Dieu dans notre vie. Il rend témoignage au Fils, à Jésus et il nous aide à rendre témoignage.

De même, il nous aide à discerner le bien et le mal, à voir notre péché. Il nous enseigne les choses de Dieu, la vie de Dieu. Ce que je peux savoir de Dieu par la foi, je le sais par l’Esprit Saint.

Il est donc important de prier le Saint Esprit, de l’appeler. Il est l’hôte très doux de nos âmes comme le dit la séquence de Pentecôte.

Conférence donnée pour un groupe « Espérance et Vie »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
mi, massa felis ut elit. nec et, ultricies
Fermer le panneau