« Commencement de l’Évangile de Jésus, Christ, Fils de Dieu » (Marc 1,1)

Dès les premiers mots de son Évangile, saint Marc nous place dans la nouveauté. Nous sommes à la genèse d’une bonne nouvelle, d’une grande nouvelle : tel est le sens du mot Évangile.

Les évangélistes n’ont pas écrit un livre de souvenirs, ou une biographie de Jésus. Ils ont écrit pour partager cette extraordinaire nouvelle de la venue du Sauveur. Et saint Marc nous l’annonce immédiatement : Jésus est Christ. Il est roi, il est messie : celui qui accomplit l’attente de son peuple.  Marc nous dit aussi que Jésus est Fils de Dieu : le Messie attendu est Dieu lui-même !

L’enjeu de notre vie est d’accueillir et de vivre cette bonne nouvelle. Pour cela, cet « Évangile de Jésus, Christ, Fils de Dieu » doit être proclamé car « la foi nait de ce que l’on entend ; et ce que l’on entend, c’est la Parole du Christ. » (Romains 10,17)

Cette proclamation relève de la mission du prophète telle que la vit Jean le Baptiste. Pourtant dans le lieu, la tenue et les paroles de Jean le Baptiste, il n’y a rien d’attirant au premier abord. Proclamer l’Évangile ne relève pas d’une mission de séduction !

Et pourquoi crier dans le désert ? Annoncer la Bonne Nouvelle est-ce prêcher inutilement ? Est-ce crier à tous vents la pénitence ? Non ! A l’écart du monde, le désert est le lieu du dépouillement qui permet la rencontre. C’est en ce lieu que le Seigneur n’a eu de cesse de parler au cœur du peuple d’Israël. C’est en ce lieu qu’il a, quarante ans durant, permis à son peuple de faire l’expérience de sa présence. Le désert est alors le lieu de la révélation !

Le prophète n’a pas pour mission de séduire son auditoire. Non, modestement habillé, se nourrissant simplement de la nourriture du lieu (le prophète est pour le circuit court !), il n’a rien qui arrête à sa personne. Il conduit à un autre. Il invite à la rencontre avec Jésus, Christ, Fils de Dieu. Il est la voix qui, dans le dépouillement de nos cœurs, permet à la Parole de Dieu d’être entendue, écoutée.

La Parole qu’il annonce est parole de vie, elle est puissance de vie. Pour l’accueillir, une conversion est nécessaire. A l’appel du prophète Isaïe, nous sommes invités à combler les ravins et aplanir les montagnes et les collines.

Jean le Baptiste nous invite à combler nos « trous d’amour ».  Cela en retrouvant ou en renforçant notre vie de prière, en renouant avec une vie spirituelle plus intense mais aussi en travaillant à la charité envers les personnes qui ont le plus besoin d’aide matérielle ou spirituelle.

Notre conversion passe aussi par le nivellement de notre orgueil, notre arrogance, notre désir de domination. « Nous devons adopter des attitudes de douceur et d’humilité, sans réprimander, écouter, parler avec douceur, et ainsi préparer la venue de notre Sauveur, qui est doux et humble de cœur. » (Pape François, Angélus du 10 décembre 2017)

Le temps de l’Avent est donc un temps de conversion pour accueillir la Bonne Nouvelle, pour accueillir « Jésus, Christ, Fils de Dieu ». « Le Sauveur que nous attendons est capable de transformer notre vie par sa grâce, par la force de l’Esprit Saint, par la force de l’amour. En effet, l’Esprit Saint répand dans nos cœurs l’amour de Dieu, source inépuisable de purification, de vie nouvelle et de liberté. La Vierge Marie a vécu cette réalité en plénitude en se laissant « baptiser » par l’Esprit Saint qui l’a inondée de sa puissance. Qu’Elle, qui a préparé la venue du Christ par son existence tout entière, nous aide à suivre son exemple et qu’elle guide nos pas à la rencontre du Seigneur qui vient. » (Pape François, Angélus du 10 décembre 2017)

2ème dimanche de l'Avent

Année B

Commencement 1 dawn 3208158 1920
La Parole de Dieu
Autres homélies
No post tag found
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

La publication a un commentaire

  1. Jean Louis Delebarre

    Ne pas écouter que soi, que sa raison, mais avoir l’humilité, la sagesse d’écouter le cri du désert, la parole du sauveur, Jésus, Christ, Fils de Dieu

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.