Nous pourrions nous demander quelle idée est passée par la tête de ce scribe pour qu’il pose à Jésus cette question: «Quel est le premier de tous les commandements?» (Marc 12,28). En plus, Jésus lui répond en citant non pas un mais deux commandements!

Franchement, les commandements c’est ennuyeux et ça pose plein d’interdits! Mais comme ils sont le coeur même de la Parole de Dieu de ce dimanche, nous ne pouvons pas faire l’impasse et nous ne pouvons pas faire autrement que d’écouter ce que nous dit l’Écriture.

Alors comme le scribe a demandé à Jésus: «Quel est le premier de tous les commandements?», arrêtons-nous sur la réponse de Jésus. Le premier commandement est donc: «Écoute, Israël: le Seigneur notre Dieu est l’unique Seigneur.»  (Marc 12,29) Ce même commandement que nous avons entendu de la bouche de Moïse au livre du Deutéronome proclamé en première lecture.

Écouter, voilà une attitude fondamentale si l’on désire entrer en relation avec quelqu’un. Par cette attitude, nous nous rendons attentif à ce qui se passe autour de nous, à ce que l’autre a à nous dire.

Le dialogue du scribe avec Jésus est significatif de cette attitude. Le scribe, qui est celui qui copie et enseigne la loi, vient trouver Jésus et accepte d’apprendre quelque chose de lui. Il écoute la réponse de Jésus et en tire un enseignement. En effet, il répond à Jésus: «Tu as raison de dire que Dieu est l’Unique et qu’il n’y en a pas d’autres que lui. L’aimer de tout son coeur, de toute son intelligence et de toute sa force et aimer son prochain comme soi-même, vaut mieux que toutes les offrandes et tous les sacrifices.» (Marc 12, 32-33). L’homme qui sait descend de son piédestal, fait un acte d’humilité pour écouter Jésus. Cette attitude lui vaut, de la part de Jésus, cette réponse: «Tu n’es pas loin du royaume de Dieu» (Marc 12,34)

Entrer dans le Royaume des cieux exige donc cette attitude essentielle de l’écoute. Et celui qu’il faut écouter, c’est Dieu lui-même. Voilà ce qui est fondamental dans la vie de foi. Être chrétien est bien plus que de mener une vie correcte qui observe les commandements. Être chrétien, c’est entretenir une relation vivante avec Jésus. C’est se lier personnellement avec Lui et poursuivre avec Lui le chemin que conduit à la vraie vie.

Dieu nous adresse personnellement une Parole. C’est par sa Parole qu’il nous crée et cette Parole, ce Verbe de Dieu, c’est Jésus. Il est donc important que tout notre être soit tendu vers cette source de vie afin de nous recevoir de cette Parole. C’est par cette Parole que nous venons de proclamer que nous allons nous mettre en route vers la table de l’Eucharistie pour recevoir le Corps du Christ dans la communion. C’est cette Parole qui éveille en nous la foi, l’espérance et la charité et qui nous donne l’envie de nous conformer, de nous ajuster à celle-ci, à ce que nous demande le Christ. Ainsi, la suite des commandements ne sont plus une longue liste d’interdits ou de principes moraux à mettre en oeuvre, ils deviennent appel à aimer. Aimer Dieu et le prochain.

Ecouter exige que l’on prenne du temps, que l’on s’arrête pour Dieu et pour les autres. Ecouter exige que l’on fasse silence pour tendre tout son être vers Dieu, pour se faire capacité d’accueil à la Parole… mais c’est au prix de cet effort que j’entendrai la Parole d’Amour de Dieu qui mettra mon coeur en joie, qui mettra mon coeur en paix. Ecouter Dieu dans le silence de la prière et de la Parole de Dieu méditer, c’est un chemin de vie qui s’ouvre devant moi. C’est le chemin de l’amour. Amen

Je suis prêtre de l’Église Catholique, au service de l’Église qui est dans la Somme, membre de l’Institut Notre Dame de Vie. Actuellement, ma mission principale est d’être vicaire épiscopal, curé des quatre paroisses du Ponthieu-Marquenterre (St Esprit en Marquenterre, St Gilles d’Autre-Maye, St Honoré du Nouvionnais, St Riquier du Haut-Clocher), délégué épiscopal à l’accompagnement des séminaristes.

Laisser un commentaire