Dieu est la source de ma joie !
Homélie pour un mariage
La Parole de Dieu :
  • Colossiens 3,12-17
  • Matthieu 5,13-16
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Le coup d’envoi est donné ! Il est l’heure d’entrer dans la mêlée ! Mais vous n’êtes pas invités à entrer dans la mêlée en vous mettant face à face pour savoir qui aura le plus de force pour acquérir l’avantage sur l’autre. Non ! vous avez à entrer dans la mêlée comme membre d’une même équipe qui se sert les coudes, qui se lient librement pour avancer ensemble dans la vie, tenir dans l’adversité et dire que le jeu est possible quel que soit la météo et la saison de la vie !

Vous choisissez, aujourd’hui, de devenir, l’un pour l’autre, un co-équipier sur lequel vous pourrez compter ; de devenir l’un pour l’autre un fervent supporter pour faire gagner l’équipe !

Alors, comment jouer le match et le gagner ? Je n’ai pas de formule chimique à donner pour être sûr que cela réussisse. Il faut plutôt regarder du côté des fondations : pour qu’une construction puisse s’élever et tenir, il faut de bonnes fondations. Et le mariage est un vrai chantier à conduire pour que s’élève l’édifice du couple et de la famille.

Qui a-t-il dans ces fondations ? L’amour de vos parents et tout ce qu’ils vous ont transmis, ce que la vie a pu vous apprendre et notamment votre engagement dans le scoutisme… Mais il y a aussi un petit quelque chose de plus imperceptible et qui ne fait que se déployer en vous depuis le jour où vous l’avez reçu : l’amour de Dieu, ce don que Dieu dépose en chacun de nous mais qui a une saveur toute particulière par la grâce du baptême et de la confirmation. Ce sel qui relève le goût de notre vie.

Cette grâce, depuis le jour où vous l’avez reçue, vous entraine à aimer comme Dieu lui-même nous aime. Cette grâce, ce don est confirmé aujourd’hui par ce sacrement du mariage et vous donne la mission de vivre cet amour comme mari et femme, et comme père et mère ensuite.

Soyez confiants ! Là où vous en êtes de la découverte de l’amour de Dieu et de cette capacité à aimer qu’il vous donne, le chemin que vous avez déjà parcouru vous a entrainé à vivre le chemin que vous empruntez maintenant. Pour le consolider, le fortifier, je vous invite, à la lumière de la parole de saint Paul, à vous souvenir, jour après jour, que « vous avez été choisi par Dieu, que vous êtes sanctifiés, aimés par lui. »(Colossiens 3,12)

Oui, vous avez bien entendu, « vous êtes sanctifiés ». Car là est la vocation de tout chrétien : la sainteté ! Et vous devrez la trouver dans le mariage ! Mais rassurez-vous, on ne vous demande pas d’être parfait, ni de faire des choses extraordinaires. Non, simplement d’apprendre, jour après jour, à vous laisser aimer et à aimer, en vous souvenant que le premier qui vous aime, c’est le Christ Jésus. Cela s’exprime dans les mille et unes petites attentions du quotidien et en se laissant transformer par le petit acte d’amour qu’il y a derrière cette attention.

Pour cela, je vous invite à revêtir le maillot de la tendresse et de la compassion, de la bonté et de l’humilité, de la douceur et de la patience ; à chausser les crampons du pardon, ils évitent de déraper et de se filer des cartons jaunes ou rouges et de se faire exclure de la partie !

Vous vous souviendrez aussi, jour après jour, de cette règle que l’on a vite fait d’oublier : l’action de grâce ! Merci ! Régulièrement, prenez le temps de rendre grâce au Seigneur, comme vous le faites aujourd’hui, pour le don de l’amour qu’il vous fait. Rendre grâce pour vous souvenir que l’autre est un don de Dieu pour vous. Rendre grâce en vous appuyant sur la Parole de Dieu, la parole du Christ… mais aussi, n’oubliez jamais de prendre le temps de vous dire merci l’un l’autre pour sa présence à vos côtés, pour sa vie qu’il vous a confié dans cet engagement du mariage.

C’est là que vous puiserez la source de votre fidélité et jaillira la vie de votre vie conjugale. C’est en apprenant à vivre jour à après jour, les conseils de saint Paul aux Colossiens, que votre sacrement de mariage sera le sel qui relève le goût de votre vie, de votre amour. C’est là que votre amour, votre vie sera un témoignage simple et lumineux qui permettra à d’autres, et à vos enfants en premier lieu, d’avancer sur le chemin de la vie.

Et nous tous, qui sommes venus entourer É. et V., aujourd’hui, nous nous engageons à être leurs supporters c’est-à-dire à les encourager, à les accompagner pour qu’ils puissent réussir l’aventure de leur vie. Nous les supporterons, nous les encouragerons par notre présence, notre amitié mais aussi par notre prière… et oui, c’est l’engagement que nous prenons en venant nous joindre à eux en ce jour !

Alors bon match ! Soyez une équipe de choc ! N’ayez pas peur d’écouter les conseils de votre coach ! Il s’appelle Jésus-Christ ! et, personnellement, heureux d’être de vos supporters ! Amen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
adipiscing tristique leo elit. massa at Sed dictum mattis Praesent ut
Fermer le panneau