Aime prier. Ressens souvent le besoin de prier tout au long de la journée. La prière dilate le cœur jusqu’à ce que celui-ci puisse recevoir le don de Dieu qui est lui-même. Demande, cherche, et ton cœur grandira au point de le recevoir, de le garder comme ton bien.

Nous désirons tellement bien prier, et puis nous échouons. Alors nous nous décourageons et renonçons. Si tu veux prier mieux, tu dois prier plus. Dieu accepte l’échec, mais il ne veut pas du découragement. Toujours plus, il nous veut tels des enfants, toujours plus humbles, toujours plus remplis de gratitude dans l’oraison. Il veut que nous nous souvenions de notre appartenance à tous au corps mystique du Christ, qui est prière perpétuelle.

Nous devons nous aider l’un l’autre dans nos prières. Libérons nos esprits. Ne prions pas longuement, que nos prières ne s’étirent pas sans fin, mais qu’elles soient brèves, pleines d’amour. Prions pour ceux qui ne prient pas. Souvenons-nous que celui qui veut pouvoir aimer, doit pouvoir prier.

Bienheureuse Teresa de Calcutta (1910-1997),
fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité
No Greater Love
(trad. Il n’y a pas de plus grand amour, Lattès 1997, p. 20)

Je suis prêtre de l’Église Catholique, vicaire général du diocèse d'Amiens, curé de la paroisse de la Paix, délégué épiscopal à l'accompagnement des séminaristes. Je suis aussi membre de l'Institut Notre Dame de Vie.

0 réponse pour “Et j’ai prié…”

  • Ce billet m’a rappelé ce texte écrit par les Fraternités monastiques de Jérusalem :
    « Dans la prière, tut trouveras la paix, la lumière, la joie.
    Elle sera source de ton amour et force de ta vie.
    Pour éclairer ton intelligence, prie.
    Pour discerner ta route, prie.
    Pour unifier ton être, prie.
    Pour illuminer ton visage et réjouir ton coeur, prie.
    Pour t’incorporer au Christ, prie ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.