Terre Sainte 207La question que Jésus pose à ses disciples est également valable pour nous. C’est à nous aussi que Jésus la pose: «Et vous, que dites-vous? Pour vous, qui suis-je?» (Luc 9,20)

Pour répondre à cette question, il nous est avant tout indispensable d’écouter. Écouter ce que disent nos contemporains: pour eux, qui est Jésus? Leurs réponses sont aussi variées, si ce n’est plus, que celles de la foule qui suit Jésus. Nous pourrions faire un micro-trottoir auprès de celles et ceux qui nous entourent… cela serait peut être aussi une belle occasion d’oser témoigner de notre foi!

Répondre à la question que Jésus pose à ses disciples, donc à chacun de nous, c’est prendre aussi le temps de l’écouter, lui, Jésus. Il pose la question à ceux qui le connaissent intimement, ceux qui ont vu sa bonté envers les malades, les pêcheurs, les pauvres…

La réponse de Pierre semble jaillir comme un cri du coeur: «Le Messie de Dieu» (Luc 9,20). Devant cette réponse, l’attitude de Jésus peut être surprenante. «Et Jésus leur défendit vivement de le révéler à personne.» (Luc 9,21) Pourquoi donc une telle réponse de Jésus?

Pour beaucoup, à l’époque de Jésus, le Messie doit être un triomphateur, un combattant victorieux qui affronte et bat ses ennemis avec une force extraordinaire. Or, si Jésus est bien le Messie, ce n’est pas avec la force des armes qu’il vaincra. C’est par un autre chemin bien plus douloureux, d’où la réponse faite aux disciples: «Il faut que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les chefs des prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que le troisième jour, il ressuscite.» (Luc 9,22)

Ainsi en entendant la question de Jésus aujourd’hui, ayant devant nous la croix du Christ et connaissant le chemin de la passion vécu par le Christ, qu’elle est notre réponse à cette question que Jésus nous pose: «Et vous, que dites-vous? Pour vous, qui suis-je?» (Luc 9,20)

En acceptant de suivre Jésus, les Apôtres vont apprendre progressivement à connaitre la véritable identité du Messie. Ils vont découvrir ce que signifie être disciples de Jésus, être chrétien. Pour être chrétien, il faut suivre le Christ, se mettre à son école et accepter de participer à sa destinée. C’est bien ce à quoi Jésus appelle ses disciples: «Celui qui veut marcher à ma suite, qu’il renonce à lui-même, qu’il prenne sa croix chaque jour, et qu’il me suive. Car celui qui veut sauver sa vie la perdra; mais celui qui perdra sa vie pour moi la sauvera.» (Luc 9,23-24)

Voilà des paroles éclairantes pour notre vie chrétienne. Jésus nous invite à sortir de nos illusions: nous avons tendance à rechercher les satisfactions matérielles et les succès en pensant y trouver la plénitude de la vie. Jésus nous invite à trouver le vrai bonheur en nous engageant sur la voie de l’amour. Mais en même temps, il nous montre que l’amour n’est pas une recherche d’un plaisir hédoniste, d’une satisfaction personnelle mais qu’il est don de soi, lutte contre l’égoïsme.

«Et vous, que dites-vous? Pour vous, qui suis-je?» (Luc 9,20) En répondant à cette question et en entendant Jésus nous inviter à embrasser sa croix, pensons à tous nos frères et soeurs chrétiens, qui a travers le monde, sont animés de l’amour de Dieu et qui prennent chaque jour leur croix, que ce soit celle des épreuves quotidiennes ou celle qui a été provoquée par la barbarie humaine et qui exige parfois le courage du sacrifice extrême.

Cette interpellation du Christ: «Pour vous, qui suis-je?» vient simplement nous rappeler que «la foi n’est pas une adhésion intellectuelle à une doctrine, mais une relation personnelle au Christ, le Messie de Dieu.» (Benoit XVI, Angelus du 20 juin 2010)

«Que le Seigneur permette à chacun de nous de toujours puiser notre solide espérance en Lui, avec la certitude qu’en le suivant en portant notre croix, nous parviendrons avec Lui à la lumière de la Résurrection.» (Ibid.) Amen

Homélie pour le 12ème dimanche ordinaire – année C

0 réponse pour “« Et pour vous, qui suis-je ? » Telle est la question !”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.