Dieu est la source de ma joie !

Aujourd’hui débute le temps de l’Avent, quatre semaines pour nous préparer à Noël. La joie devrait aller crescendo… et elle nous fera certainement du bien face aux évènements de notre monde. Dés le début de cette nouvelle année liturgique, nous aurions pu nous attendre à écouter un évangile qui nous parle de la joie or les paroles de Jésus relèvent plutôt de l’apocalypse !

Et bien oui ! C’est l’apocalypse ! C’est l’heure, non pas de la fin du monde, mais de la Révélation ! C’est l’heure de lever le voile sur la venue de Jésus ! C’est l’heure, au milieu des épreuves, d’entrer dans l’espérance ! C’est l’heure de se réveiller !

La liturgie de ce dimanche vient simplement nous rappeler ce qu’est l’Avent. Ce n’est pas uniquement nous préparer à fêter l’anniversaire du petit Jésus, le 25 décembre. Vivre l’Avent, c’est nous préparer tout simplement à la venue de Jésus dans notre monde, dans notre vie : « On verra le Fils de l’homme venir dans une nuée, avec puissance et grande gloire. » (Luc 21,27). C’est pour cela que Jésus nous dit : « Restez éveillés et priez en tout temps : ainsi vous aurez la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de vous tenir debout devant le Fils de l’homme. » (Luc 21,36)

Comment pouvons-nous nous préparer à la venue du Seigneur ? Ecoutons la Parole de Dieu de ce dimanche, elle est truffée de bons conseils.

« Tenez-vous sur vos gardes, nous dit Jésus, de crainte que votre cœur ne s’alourdisse dans les beuveries, l’ivresse et les soucis de la vie. » (Luc 21,34) Jésus nous appelle à la vigilance. Préparer la venue du Sauveur, ce n’est pas rester passif en sifflotant : « On ira tous au paradis… » Il y a quelque chose du combat mener en nos vies : un combat contre le péché, contre le mal… Et pour mener ce combat, nous sommes invités à mettre en œuvre la prière de saint Paul : « Que le Seigneur vous donne, entre vous et à l’égard de tous les hommes, un amour de plus en plus intense et débordant. » (1 Thessaloniciens 3,12) Voilà un beau combat pour notre époque où la spirale de la violence et de la haine semble dominer : le combat de l’amour, de la charité. « Ce n’est pas par la violence qu’on vient à bout de la violence, mais par la douceur. » (Saint Jean Chrysostome)

Pour mener ce combat de la charité, il nous faut aussi mener celui de la foi, celui de la prière : « priez en tout temps » (Luc 21,36). Cette prière nous obtient « la force d’échapper à tout ce qui doit arriver, et de nous tenir debout devant le Fils de l’homme. » (Luc 21,36) La prière ne fait pas de nous des mièvres, ni des naïfs, ni des bénis oui-oui. La prière nous permet de nous tenir à l’écoute de la Parole du Seigneur, d’affermir nos cœurs et de persévérer sur le chemin de la foi. La prière nous rend attentif aux signes de la venue du Seigneur et fortifie notre espérance.

Préparer la venue du Seigneur, c’est entrer dans le combat de l’espérance. Au milieu des évènements du monde, ne pas nous décourager et nous tenir sur nos gardes, faire de nouveaux progrès car la promesse de Dieu se réalise : c’est ce que nous célébrerons à Noël, c’est que nous célébrons tout au long de l’année liturgique.

Préparer la venue du Seigneur est donc un combat : non pas contre les autres mais contre soi-même pour laisser la miséricorde de Dieu se déployer dans toute ma vie, pour laisser éclater en moi la sainteté que Dieu veut me donner. C’est donc le combat de l’humble qui prie :

 « Seigneur, enseigne-moi tes voies,
fais-moi connaître ta route.
Dirige-moi par ta vérité, enseigne-moi
car tu es le Dieu qui me sauve.

Il est droit, il est bon, le Seigneur,
Lui qui montre aux pécheurs le chemin.
Sa justice dirige les humbles,
Il enseigne aux humbles son chemin.

Les voies du Seigneur sont amour et vérité
pour qui veille à son Alliance et à ses lois.
Le secret du Seigneur est pour ceux qui le craignent ;
à ceux-là il fait connaître son Alliance. » (Psaume 24(25)) Amen.

Cet article a 0 commentaires

  1. bj mon frère bonne début de semaine

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
commodo quis, venenatis, justo Curabitur nec ut at Lorem
Fermer le panneau