Pierre, Jacques et Jean, à l’invitation de Jésus vous avez gravi, avec lui, cette haute montagne… sans vous doutez de l’expérience que vous alliez vivre. Certes, Jésus vous avez déjà parlé de sa passion à venir mais vous n’y avez pas cru même si Pierre, tu avais déjà confessé que Jésus est le Messie, le Fils de Dieu. Là, sur cette haute montagne, à la suite d’autres, tels que Moïse et Élie, vous allez faire l’expérience du Dieu vivant. Oui, vous vous êtes laissés conduire par Jésus et vous avez vu la Gloire de Dieu.
Cette expérience devait être bien déconcertante ! Vous auriez presque voulu faire salon quand vous avez vu Jésus en discussion avec Moïse et Élie. La loi et les prophètes, là devant vous ! L’Ecriture ! La Parole de Dieu ! Et voilà aussi cette voix venant du Ciel, vous disant : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! » (Matthieu 17,5) La Parole de Dieu faite chair, vous la connaissez ! Vous marchez avec elle depuis quelques temps, elle a transformé votre Vie et continuera à la transformer ! En elle est la joie du Père !
Oui, face à une telle expérience, il y a de quoi tomber face contre terre et être saisis de crainte… Cela dépasse l’imagination. Cela dépasse notre intelligence. Vous, les pêcheurs du lac de Tibériade, vous n’avez pas pu l’inventer. Non, vous n’avez pu qu’en témoigner… après la mort et la résurrection du Christ comme il vous l’a demandé… mais aussi parce que vous en avez compris tout le sens, vous avez compris ce que Pierre tu disais quand tu professais que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu… Et pour nous, vous témoignez. Merci !
À votre témoignage, nous savons que nous sommes invités à marcher à la suite du Christ, à nous laisser guider par lui, nous laisser conduire. Il veut nous faire quitter les vallées de nos médiocrités pour nous emmener sur une haute montagne faire l’expérience du Dieu vivant. Comme pour vous, il faut que nous fixions notre attention sur la Parole de Dieu dans son intégralité. Elle est la lumière qui éclaire notre route, elle est « l’étoile du matin [qui] se lève dans [nos] cœurs. » (1 Pierre 1,19)
Dans cette expérience de la Transfiguration, Jésus se découvre aux Apôtres par la foi. Ils connaissent Jésus le Messie, le thaumaturge, le maître. Là Jésus veut les emmener plus loin. Il veut fortifier leur foi en leurs faisant découvrir la lumière de Dieu qu’il y a en lui. Jésus est le Verbe de Dieu, la Parole de Dieu. Jésus est le maître par sa parole, par son exemple, par son enseignement mais il l’est aussi parce qu’il porte en lui la lumière de Dieu.
A la suite de Pierre, Jacques et Jean, orientons notre regard vers le Christ. Disons-lui notre désir de le connaitre avec notre intelligence et notre cœur. Demandons à Jésus qu’il se révèle à nous et nous donne de voir un rayon de la lumière de Dieu qu’il y a en lui. Comme pour les Apôtres, il y a peut-être quelque chose qui nous échappe… demandons au Christ de fortifier notre foi pour mieux le connaître et mieux l’aimer.

Je suis prêtre de l’Église Catholique, vicaire général du diocèse d'Amiens, curé de la paroisse de la Paix, délégué épiscopal à l'accompagnement des séminaristes. Je suis aussi membre de l'Institut Notre Dame de Vie.

Un commentaire sur “Homélie pour la Transfiguration”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.