Dans la société d’aujourd’hui, où le bien-être et la recherche du plaisir deviennent premiers, il est difficile de parler de la mort. Bien souvent nous préférons occulter cette réalité de nos vies. La mort nous angoisse et pourtant nous y sommes tous confrontés un jour ou l’autre.

Aujourd’hui l’Église nous invite à prier pour nos frères et sœurs défunts, à faire mémoire de nos morts. Par ce geste, elle n’a aucun désir de raviver en nous une peine. Au contraire, l’Église nous invite à faire mémoire de ces hommes et de ces femmes qui nous ont précédé afin de rendre grâce, de dire merci pour ce qu’ils nous ont transmis, pour la vie qu’ils nous ont donné, pour ce qu’ils nous ont appris… Nous faisons aussi mémoire de leur foi en Dieu qui nous donne de connaître déjà la vie éternelle. Aujourd’hui, nous faisons mémoire de ceux qui sont mort dans le Christ et qui vivent avec Lui. Pour eux, nous implorons la miséricorde de Dieu.

Tout ceci s’enracine dans l’Eucharistie que nous célébrons ce jour : faire mémoire, rendre grâce, bénir sont les mots même de la messe qui nous conduisent au cœur de la foi chrétienne. Ils nous plongent directement dans le mystère de la mort et la résurrection de Jésus.

Ainsi, la commémoration des fidèles défunts de ce jour nous invite, non pas à nous enfermer sur notre tristesse, mais à nous ouvrir à l’espérance ! Et nous le faisons en nous tournant vers Dieu. Il a fait resplendir pour nous, en son Fils Jésus Christ, l’espérance de la résurrection bienheureuse. Comme nous le prierons avec la préface de la Prière Eucharistique : « Pour tous ceux qui croient en toi, Seigneur, la vie n’est pas détruite, elle est transformée. » (1ère Préface des défunts) Alors, avec confiance, faisons monter vers le Seigneur notre action de grâce pour tous nos défunts. Qu’ils trouvent auprès de Dieu la joie de la vie éternelle. Amen.

Je suis prêtre de l’Église Catholique, au service de l’Église qui est dans la Somme, membre de l’Institut Notre Dame de Vie. Actuellement, ma mission principale est d’être vicaire épiscopal, curé des quatre paroisses du Ponthieu-Marquenterre (St Esprit en Marquenterre, St Gilles d’Autre-Maye, St Honoré du Nouvionnais, St Riquier du Haut-Clocher), délégué épiscopal à l’accompagnement des séminaristes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.