Vitrail de l'annonciation - ND de Monflières

Vitrail de l'annonciation - ND de MonflièresComme j’aimerai être fort! Comme j’aimerai avoir les derniers mots afin de convaincre tout le monde de croire en Dieu! Comme j’aimerai une foi forte pour un profond changement de la société! Comme j’aimerai que Dieu intervienne de façon visible afin de n’avoir plus de doute sur son existence! C’est quelques pensées habitent souvent mon cœur. Ce serait tellement plus facile si cela se réalisait.

Au temps de la Vierge Marie, le peuple des croyants attendait un messie qui viendrait chasser l’envahisseur romain et rétablir le règne de Dieu, un règne fort, un règne politique. Or c’est par un événement discret qui ne va faire aucun bruit que va se réaliser cet avènement.

Comme tout amour véritable qui se dit, ce n’est pas à grand renfort de publicités ou de plateaux télé, que va se dire cette parole d’amour de Dieu à l’humanité. Si l’humanité pouvait déjà voir des signes de cet amour, l’acte le plus intime de celui-ci va se passer dans le secret… Comme pour tous les amoureux, si des signes de leur amour, de leur tendresse l’un pour l’autre peuvent être vu par les autres, ce n’est que dans l’intimité que la profondeur de cet amour s’exprime.

Aujourd’hui, nous célébrons un acte tout particulier de l’amour de Dieu pour l’humanité. Dieu prend chair, Dieu se fait homme. Et quelle délicatesse d’amour pour un tel événement.

L’ange, messager de Dieu, comme nous pouvons le voir dans le vitrail de cette chapelle, se présente avec beaucoup de délicatesse devant cette jeune fille, accordée en mariage à Joseph. La main sur le cœur, il tend à Marie un bouquet de Lys, symbole de la pureté. Ce geste est accompagné de ces mots: « Je te salue, Comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. » Et Marie, les yeux baissés vers le livre de la Parole de Dieu accueille cette salutation avec une certaine émotion: « toute bouleversée, elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. »

En dehors de ce beau dialogue entre la Vierge et l’ange, il y a dans cette scène quelque chose d’indicible qui nous dit l’amour de la Vierge pour Dieu mais aussi de l’amour de Dieu pour l’humanité. Cette scène nous dit quelque chose de l’amour. L’amour véritable donne vie. Le « oui » que Marie prononce nous donne la Vie, le Verbe de Dieu fait chair: Jésus lui-même. Et cette Vie qu’est Jésus nous ouvre les porte de la vie éternelle, nous ouvre les portes de la vie avec l’Eternel.

Scène sublime qui nous montre notre propre chemin en réponse à l’appel de Dieu pour nous. Malgré le doute qui se fait jour: « comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge? » Marie pose un acte de foi en la Parole de Dieu: « que tout se passe pour moi selon ta parole ». Moi aussi, malgré le doute qui peut m’habiter, j’ai à poser un acte de foi en cette Parole de Dieu pour qu’elle prenne corps en moi. Comme pour Marie, il me faut entrer dans l’intimité de ce dialogue que le Seigneur lui-même désire nouer avec moi, afin d’accueillir au plus profond de mon être tout l’amour que le Seigneur ne cesse d’offrir, à chaque instant de ma vie.

Si cet amour se vit à l’intime de mon cœur, de mon être, comme Marie, j’aurai le cœur débordant de cette présence de Dieu qui comble toute vie, même au cœur de l’épreuve, et je ne pourrais que chanter: « Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu mon sauveur… Le Puissant fit pour moi des merveilles; Saint est son nom ». Amen

Homélie pour la solennité de l’Annonciation
à Notre Dame de Monflières

Je suis prêtre de l’Église Catholique, au service de l’Église qui est dans la Somme, membre de l’Institut Notre Dame de Vie. Actuellement, ma mission principale est d’être vicaire épiscopal, curé des quatre paroisses du Ponthieu-Marquenterre (St Esprit en Marquenterre, St Gilles d’Autre-Maye, St Honoré du Nouvionnais, St Riquier du Haut-Clocher), délégué épiscopal à l’accompagnement des séminaristes.

0 réponse pour “La délicatesse”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.