Dieu est la source de ma joie !
1er dimanche de Carême

Année C

La Parole de Dieu :
  • Deutéronome 26,4-10
  • Psaume 90(91)
  • Romains 10,8-13
  • Luc 4,1-13
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp

En ce premier dimanche de Carême, alors que j’envoie en mission l’Équipe de Conduite Pastorale de la paroisse permettez-moi de ne pas vous faire traverser le désert avec Jésus. Si l’expérience du désert nous fait comprendre beaucoup de choses sur nous-même et sur l’unicité de Dieu, je souhaiterai m’arrêter sur la lettre de Paul aux Romains. En effet, j’y vois un enjeu capital pour la mission que vous êtes appelés à vivre en paroisse.

Les trois mots que nous pouvons retenir pour notre mission sont la Parole, la bouche et le cœur. Saint Paul écrit, en reprenant le Deutéronome (Dt 30,14) : « Tout prêt de toi est la Parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur. » (Romains 10,8) Chers membres de l’Équipe de Conduite Pastorale vous avez là tout votre programme missionnaire à décliner pour les trois ans à venir. Je m’explique.

La Parole : « c’est le message de la foi que nous proclamons »(Romains 10,8). Ce message est « Jésus est Seigneur »(Romains 10,9) « Dieu l’a ressuscité d’entre les morts. »(Romains 10,9). La seule interrogation que nous devons avoir est celle-ci : nos projets, nos actions sont-ils une annonce du Christ mort et ressuscité, source du Salut ? L’alpha et l’oméga de notre action, de notre vie paroissiale sont-ils le Christ Jésus, Seigneur et Sauveur ?

Pour cela, il n’y a pas d’autre chemin que de découvrir que cette Parole est dans mon cœur. Cette Parole se révèle dans le lieu le plus intime de moi-même, le lieu de mon intériorité. C’est là que se vit en premier la rencontre avec le Christ. C’est là qu’il se révèle en profondeur et qu’il m’invite à cet acte d’amour qu’est la foi. Celle-ci n’est pas une affaire d’opinion à défendre. Elle est un engagement profond de ma personne à suivre le Christ, à devenir son disciple, à me mettre à son école pour me laisser aimer et transformer par lui.

Découvrir que la Parole est dans mon cœur, c’est contempler le Christ afin de le connaitre, de l’aimer et de le faire connaitre. C’est faire du Christ le centre de ma vie. Cela est vrai de ma vie personnelle mais aussi de la vie de toute équipe réunie au nom du Christ. Pour que cela devienne une réalité dans une équipe, je vous invite à ce que l’Équipe de Conduite Paroissiale soit une véritable fraternité. Qu’elle soit ce lieu où chacun, en confiance, avant de voir les choses à faire, soit capable de dire qui est le Christ pour lui, comment il transforme sa vie. Cela se vit non pas dans un débat d’idées mais par une écoute mutuelle et bienveillante de chacun. Le cœur devient aussi ce lieu où la parole de l’autre descend et trouve sa résonnance avec la Parole qui m’habite. C’est alors que peut émerger la lumière sur ce que le Seigneur nous appelle à vivre, là où il nous attend.

C’est là qu’intervient la bouche. Celle-ci permet d’exprimer, de dire la Parole qui habite dans mon cœur. La bouche est le signe du témoignage. C’est par elle que se révèle la Parole. C’est par elle que se révèle le Christ. Si par elle, je fais déborder ce qui jaillit de mon cœur, alors l’action, le projet missionnaire n’est plus activisme. Il est une mise en œuvre de ce que la Parole révèle à notre cœur personnel mais aussi à notre cœur d’équipe, de fraternité. Cela ne peut émerger que dans la mesure où nous vivons entre nous une véritable synodalité : la parole de l’un à la même valeur que l’autre. Cela ne peut émerger que dans la mesure où je reçois l’autre comme un frère, une sœur qui m’est donné par le Christ pour faire advenir la Parole.

La Parole, c’est-à-dire le Christ doit être le centre de toute notre vie. C’est en son nom que vous êtes appelés. C’est en son nom que vous vous rassemblez. C’est en son nom que vous êtes envoyés. Le Christ est l’alpha et l’oméga de notre vie personnelle et de notre vie d’équipe.

Que la Parole, le Christ soit le centre de votre vie d’équipe.

Cette parole ne s’adresse pas uniquement aux membres de l’Équipe de Conduite Paroissiale. Saint Paul nous dit, que dans la foi au Christ Jésus, il n’y a pas de différence entre les juifs et les païens., de même, il n’y a pas de différence entre les membres de l’ECP et les autres paroissiens ! Tous nous avons le même Seigneur et nous sommes appelés à témoigner du Christ mort et ressuscité pour notre Salut.

Paroisse de Notre Dame du Gard, « tout près de toi est la Parole, elle est dans ta bouche et dans ton cœur. »(Romains 10,8) Sois heureuse d’en témoigner autour de toi ! Amen.

Cet article a 2 commentaires

  1. je découvre ce site par hasard avec grand plaisir car je suis née à Albert et j’ai reçu la confirmation dans la cathédrale il y a bien longtemps !
    je vais le mettre dans mes favoris, j’attends l’homélie du 17 mars……

    1. Merci ! J’essaie de publier les homélies chaque dimanche… mais il arrive que certaines semaines, je n’ai pas le temps de les mettre par écrit… ce fut le cas ce 17 mars ! Il va falloir attendre dimanche prochain !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
consectetur elit. et, Praesent risus. mi, leo risus dolor. Praesent sem, odio
Fermer le panneau