Homélie pour la célébration pénitentielle du pèlerinage diocésain à Lourdes à partir du texte de saint Paul aux Galates (5,13-26)

Marie est le plus beau fruit de l’Esprit- Saint. En elle reposent ces fruits de l’Esprit-Saint que saint Paul vient de nous énoncer : « amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, fidélité, douceur et maîtrise de soi. » (Galates 5,22-23) En Marie, nous pouvons contempler comment se déploient chacun de ces fruits. Sans crainte, nous pouvons nous approcher d’elle pour lui demander qu’elle nous introduise dans une proximité plus grande avec son Fils.

Marie est une femme libre car en elle l’amour, le service de l’autre est premier. Marie regarde chacun de nous, chaque homme, chaque femme, avec bienveillance. Quelque soit notre vie, Marie, avec patience et douceur, nous invite à nous approcher de son Fils pour accueillir sa miséricorde, pour accueillir son amour. Marie est au service des autres : nous le voyons lors de la Visitation où, sans s’occuper de sa peine de femme enceinte, elle se met en route au service de sa cousine Elisabeth. Nous la voyons dans la vie cachée à Nazareth ; nous la voyons à Cana ; nous la voyons au Cénacle ; nous la voyons en acceptant de devenir la mère des disciples… À la suite du Christ Jésus, Marie nous invite à entrer sur ce chemin de liberté, sur le chemin du service de l’autre dans l’amour, la bienveillance, la patience… Et moi, qu’est-ce qui me retiens pour entrer sur ce chemin de la liberté au service des autres dans l’amour ?

Marie marche sous la conduite de l’Esprit-Saint, elle se laisse guider par lui en étant à l’écoute de la Parole de Dieu, en la méditant et la retenant dans son cœur… Marcher avec Marie, sous la conduite de l’Esprit-Saint, c’est accueillir la patience en avançant au rythme de la grâce : tantôt en me hâtant avec discernement, tantôt en patientant avec empressement ! Marcher avec Marie sous la conduite de l’Esprit-Saint, c’est entrer sur le chemin d’une fidélité sans cesse renouvelée à la suite du Christ. Et pour moi, qu’est-ce qui est obstacle pour me laisser conduire par l’Esprit-Saint ?

Marie est habitée par l’Esprit-Saint. Tout au long de sa vie, par sa fidélité au Seigneur, en gardant toutes choses en son cœur et en les méditant, Marie se laisse conduire : de Nazareth à Bethléem, de Bethléem en Egypte, de l’Egypte à Nazareth, de Nazareth au Calvaire, du Calvaire à la joie de la Résurrection… À travers tous les événements de sa vie, Marie ne cherche pas à réaliser ses propres désirs mais à accomplir la volonté de Dieu. C’est ainsi que naît en elle la joie et qu’elle la porte au monde. Et pour moi, qu’est-ce qui est obstacle à me laisser habiter par l’Esprit-Saint ?

Dans quelques instants, nous allons nous mettre au pied de Jésus présent dans le Saint Sacrement et exprimer notre désir de recevoir, d’accueillir sa miséricorde… Avançons-nous en présence de Marie ! Avec elle, demandons à Jésus qu’il renouvelle le don de son Esprit afin que nous puissions en porter les fruits d’amour, de joie, de paix, de patience, de bonté, de bienveillance, de fidélité, de douceur et de maîtrise de soi. Demandons-lui qu’il nous libère des tendances de la chair et nous donne d’accueillir la liberté propre aux enfants de Dieu. En nous approchant de son Fils dans le sacrement de la réconciliation, que Marie nous aide à redécouvrir que c’est l’Esprit qui nous fait vivre et que c’est là la merveille que le Seigneur fait pour nous. Amen.

Je suis prêtre de l’Église Catholique, vicaire général du diocèse d'Amiens, curé de la paroisse de la Paix, délégué épiscopal à l'accompagnement des séminaristes. Je suis aussi membre de l'Institut Notre Dame de Vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.