« Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Matthieu 28,20) Ces mots sont les derniers de l’évangile selon saint Matthieu. Jésus est avec nous jusqu’à la fin du monde ! Cette présence se manifeste de deux manières. La première est par le don de l’Esprit-Saint reçu au jour de la Pentecôte. L’Esprit-Saint est l’Esprit du Père et du Fils. Cet Esprit habite l’Eglise et les Apôtres depuis ce jour de la Pentecôte. Au jour de notre baptême, nous recevons une présence particulière de l’Esprit-Saint en notre âme. Si l’Esprit-Saint est l’âme de l’Eglise, il est aussi l’âme de notre âme. Il est présence de Dieu en nous.Il est aussi une autre manière par laquelle le Christ est présent avec nous : c’est par l’Eucharistie. Dans l’Eucharistie, nous retrouvons la divinité et l’humanité du Christ tel qu’il était sur la terre. Dans l’Eucharistie, Jésus est réellement présent au milieu de nous et il se donne à nous. En effet, dans l’Eucharistie, nous faisons mémoire du sacrifice du Christ, de son offrande. Cela signifie que nous rendons présent cet événement et nous accueillons ce que le Christ a donné, a offert : son corps et son sang qui nous sont donnés pour que nous ayons la vie et que nous l’ayons en abondance.

Dans l’Eucharistie, Jésus est présent au milieu de nous : que ce soit dans la célébration de l’Eucharistie comme nous le faisons ce matin ou que ce soit en m’arrêtant quelques instants près de lui là où il est présent dans le tabernacle. Dans l’Eucharistie, Jésus reste présent au milieu de nous, avec nous.

Dans cette solennité du Saint Sacrement du Corps et du Sang de Notre Seigneur Jésus Christ, c’est ce que nous honorons : la présence de Jésus au milieu de nous, dans notre vie ordinaire, dans notre vie quotidienne. Jésus est notre nourriture quotidienne pour avancer, jour après jour, sur le chemin de la sainteté ! L’Eucharistie est la nourriture vitale qui nous permet de croître dans notre intimité avec le Christ, avec Dieu : « Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle. » (Jean 6,54). Or la vie éternelle ce n’est pas la vie après la mort… c’est la vie avec Dieu, c’est la connaissance de Dieu dés maintenant, depuis ce jour où je l’ai reçue, par grâce, au baptême. Et cette connaissance a besoin d’être nourrie, d’être fortifiée, jour après jour. Seule l’Eucharistie le permet. C’est dans la célébration de celle-ci que je suis nourri, fortifié.

L’Eucharistie n’est pas uniquement dans le geste de la communion. C’est toute la célébration elle-même qui est nourriture : de la salutation d’ouverture à l’envoi dans la paix du Christ, avec le point fort qui est la communion.

En ce jour de la fête du Saint Sacrement, demandons au Seigneur d’être renouvelé dans notre amour de l’Eucharistie et que nous puissions grandir dans notre communion avec Lui et entre nous. Amen.

Je suis prêtre de l’Église Catholique, vicaire général du diocèse d'Amiens, curé de la paroisse de la Paix, délégué épiscopal à l'accompagnement des séminaristes. Je suis aussi membre de l'Institut Notre Dame de Vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.