Dieu est la source de ma joie !
22e dimanche ordinaire

Année C

La Parole de Dieu :
  • Ben Sira le sage 3, 17-18. 20. 28-29
  • Psaume - 67 (68)
  • Hébreux 12,18-19.22-24a
  • Luc 14, 1a. 7 - 14

Autres homélies :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

« Sois sage ! » Qui n’a jamais entendu cette injonction ? Qui ne l’a jamais demandé à ses enfants ? Quand nous disons, ou nous entendons cela, nous traduisons : « Ne bouge pas. Ne parle pas. Reste tranquille. Sois le plus discret possible afin que nous ayons la paix. »

« Sois sage ! »… et si cela devenait notre résolution de l’année ? Non pas parce que nous ne voulons pas faire de bêtises ou ne pas être turbulent. Non pas parce que nous voulons nous taire devant quelqu’un qui veut nous imposer sa loi, sa force. « Sois sage ! » parce que la sagesse est l’art de vivre heureux !

A en croire les publicités, les articles de psychologie dans des magazines divers et variés, vivre heureux est la quête des hommes et des femmes de notre temps, l’idéal de vie pour le vingt-et-unième siècle ! Solidaire des hommes et des femmes de notre temps, nous sommes aussi en quête de ce bonheur… mais, disciple du Christ, nous n’avons pas à le chercher de la même manière. Nous avons aussi mission de témoigner de notre recherche du bonheur, de la sagesse ! Comment ?

Selon Ben Sira, l’auteur de la première lecture de ce dimanche, « Toute sagesse vient du Seigneur » (Si 1,1) L’art d’être heureux s’enracine dans la reconnaissance que toute chose est un don de Dieu car seul Dieu connait les mystères de la vie et le secret du bonheur. Trouver le bonheur, acquérir la sagesse est donc savoir écouter comme nous l’avons entendu dans la première lecture : « l’idéal du sage, c’est une oreille qui écoute. » (Si 3,29)

L’écoute est aussi le premier commandement que reçoit le peuple d’Israël avant que Moïse n’énonce les dix autres commandements : « Écoute, Israël, le Seigneur notre Dieu… » (Deutéronome 6,4)

La sagesse, l’art du bonheur, consiste donc à avoir l’oreille et le cœur ouverts pour écouter les conseils, les consignes, les commandements. La sagesse et le bonheur passent donc par l’humilité. L’humble, selon la racine latine du mot « humus »,a les pieds sur terre : il sait se reconnaitre petit et pauvre car tout ce qu’il a, tout ce qu’il est, vient de Dieu, est don de Dieu. Il compte donc sur Dieu prêt à accueillir les dons et les pardons de Dieu… et il est comblé ! C’est ainsi que la Vierge Marie, lors de sa rencontre avec Élisabeth, peut laisser éclater son cantique d’action de grâce et s’écrier : « Il s’est penché sur son humble servante ; désormais tous les âges me diront bienheureuse. » (Luc 1,48)

Au contraire, seul l’orgueilleux pense tout savoir et tout comprendre par lui-même. Il s’enferme alors dans sa suffisance et ne trouve que des ersatz de bonheur éphémère.

Ainsi, en ce début d’année, soyons sages ! Non pas à la manière du monde qui veut nous faire croire que la sagesse est d’accepter l’opinion de celui qui crie le plus fort… soyons sage à la manière des saints et des saintes qui nous précédent !

Pour cela, mettons-nous à l’écoute de la Parole de Dieu : lire la bible, la méditer, la prier seul et en groupe. Prenons le temps d’écouter ce que cette Parole nous dit de l’homme, de ce que nous sommes appelés à vivre et de le mettre en pratique… Mettons-nous à l’écoute du monde et de nos vies et partageons nos aspirations profondes, nos souffrances et nos joies et faisons-le personnellement et en groupe… présentons tout cela au Seigneur dans la prière, offrons-lui et recevons de lui, par le don de l’Esprit-Saint, les actions à mener pour transformer nos vies, transformer notre monde afin que le bonheur auquel Dieu nous appelle ne soit pas un vœu pieux ! Cela, nous pouvons le faire, parce que, par le baptême, nous sommes frères et sœurs en Christ, parce que, par le baptême, la vie même de Dieu est en nous.

« Sois sage ! » Voilà le conseil que l’on peut donner à un curé de paroisse ! Sois à l’écoute du Seigneur, à l’écoute de la Parole de Dieu dans la prière et la célébration des sacrements. Sois à l’écoute de la vie des paroissiens pour entendre leurs peines et leurs joies mais aussi pour les conduire à la rencontre du Christ, source de la sagesse et du bonheur !

« Sois sage ! » Voilà le programme d’une communauté paroissiale ! Et pour cela, sois une communauté fraternelle qui écoute et partage la Parole de Dieu ! Dans l’urgence de notre monde, pour cela, sois une communauté fondée, organisée non pas autour des clochers des villages mais fondée, organisée autour des fraternités missionnaires de proximité heureuses de se retrouver pour célébrer ensemble le Christ ressuscité !

« Sois sage ! » C’est ainsi que tu te laisseras habiter par l’Esprit-Saint et que tu mettras le feu au monde : le feu de la joie, le feu de l’Amour ! « Sois sage ! ». Amen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
tristique adipiscing ut diam felis Curabitur nec elementum
Fermer le panneau