Ils s’en allèrent proclamer l’Évangile…

Voici venu le temps du départ, de la séparation… Avec la fête de l’Ascension, Jésus quitte physiquement ses Apôtres pour entrer dans la gloire de son Père. Ce temps de séparation pourrait être un moment de tristesse, de solitude mais l’évangile nous fait pressentir la joie ! Les Apôtres, après que Jésus « fut enlevé au ciel »(Marc 16,19), « s’en allèrent proclamer l’Évangile. »(Marc 16,20) Comment proclamer l’Évangile, si nous ne sommes pas habités par la joie de celui-ci ? Comment les Apôtres peuvent-ils être dans la joie au moment de l’à-Dieu d’avec Jésus ?

Ascension – Année A

Aujourd’hui, quarante jours après la fête de Pâques, nous célébrons le jour où le Christ ressuscité monte au Ciel. Il rejoint le Père. Il est désormais assis à la droite du Père. Cet événement inaugure un chemin nouveau pour les Apôtres. C’est maintenant le temps du témoignage : « Allez ! De toutes les nations faites des disciples… » (Matthieu 28,19)

L’Ascension de Notre Seigneur Jésus Christ ne marque donc pas la fin de l’histoire. Elle en inaugure un nouveau chapitre ! Tout repose maintenant sur la foi des Apôtres : il leur faut témoigner de ce qu’ils ont vécu avec Jésus, il leur faut annoncer ce que Jésus leur a enseigné. Et il en est de même pour nous : il nous faut témoigner de notre rencontre avec le Christ et comment nous apprenons à conformer notre vie à son enseignement. Cela ne se fait pas uniquement à partir d’une connaissance intellectuelle. C’est à partir de notre rencontre avec le Christ qu’il nous faut le faire. La parole donnée aux Apôtres est vrai pour nous : « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Matthieu 28,20)