Quand Jésus prie pour nous

« Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. » (Jean 17,20)
En entendant ces mots du Christ, nous pouvons rendre grâce pour celles et ceux qui ont témoigné ! Nous pouvons rendre grâce pour tous les Étienne qui, malgré l’opposition à laquelle ils étaient confrontés, ont osé témoigner au risque de leur vie ! Nous pouvons louer le Seigneur : grâce à leur parole, nous croyons que Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme, est mort et ressuscité pour nous sauver. Grâce à leur parole, nous croyons en Jésus Christ et il prie pour nous ! Jésus prie pour nous ! Il intercède auprès du Père pour chacun de nous ! Quelle bonne nouvelle ! En priant pour nous, Jésus s’intéresse à chacune de nos vies !

Voir, marcher, offrir

Debout ! Lève-toi ! et marche ! Voilà l’appel qu’adresse le prophète Isaïe au peuple de Jérusalem. Ce dernier vit dans une atmosphère morose, triste. L’avenir semble bouché. Peut-on espérer dans un monde où l’humeur général est à la morosité, à la déprime ? C’est dans cette ambiance que s’élève le cri d’Isaïe : « Debout, Jérusalem, resplendis ! Elle est venue ta lumière, et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi. » (Isaïe 60,1) C’est avec la même force, le même enthousiasme que ce cri retenti pour nous aujourd’hui… mais comment entrer dans une telle espérance ? Comment entrer dans la joie de cet appel de Dieu ? Regardons et imitons les mages ! Avec eux, il s’agit de voir, marcher et offrir.

Pentecôte – Année A

Qui es-tu Esprit-Saint ? Le Père et le Fils, je vois à peu près qui ils sont… mais Toi, qui es-tu ? Tu es la troisième personne de la Sainte Trinité, le souffle de Dieu, celui par qui tout est créé, celui qui donne vie. Si je peux connaître le Père et le Fils, c’est grâce à Toi… mais tu es et reste souvent le grand inconnu alors que sans Toi nous ne serions pas là !Une colombe, le feu, le souffle sont souvent les images que nous employons pour essayer de te décrire… mais tu dépasses celles-ci. Elles nous disent beaucoup de Toi, mais elles ne disent pas tout ! Tu es aussi pour nous avocat, éducateur, consolateur, libérateur… Comme pour le Père et le Fils, pour te connaître, je peux te prier, je peux t’implorer. C’est aussi en regardant ma vie, en regardant le monde qui m’entoure que je peux mieux te connaître.

Homélie pour le 25 dimanche ordinaire C

Chaque jour, nous prions avec la prière que Jésus nous a enseigné: le Notre Père. Dans cette prière, nous faisons la demande suivante : « que ta volonté soit faite ». Nous pouvons alors nous interroger sur la volonté de Dieu. Quelle est-elle ?