« Quand vous avez reçu la Parole de Dieu… »

Dans la liturgie de ce jour, saint Paul nous invite à accueillir les lectures pour ce qu’elles sont réellement : non pas une parole d’homme mais la parole de Dieu. Nous l’entendons de la bouche de l’apôtre Paul aujourd’hui, mais c’est ce que nous redisons à chaque liturgie. En effet, après chaque lecture, quand le lecteur proclame : « Parole du Seigneur », nous répondons : « Nous rendons grâce à Dieu ». De même à la fin de l’Évangile, quand le ministre ordonné proclame : « Acclamons la Parole de Dieu » et que nous répondons : « Louange à toi, Seigneur Jésus ». Nous attestons par-là, que ces paroles ne sont pas de simples paroles d’homme mais qu’elles sont paroles de Dieu.

« C’étaient nos souffrances qu’il portait, nos douleurs dont il était chargé » (Isaïe 53,4)

« Puis, inclinant la tête, il remit l’esprit. » (Jean 19,30) C’est ainsi que le serviteur a réussi, qu’il est monté, qu’il