La Toussaint, une fête de famille

C’est la foule ! « Une foule immense… une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues » (Apocalypse 7,9) Il y a de quoi être perdu au milieu de cette foule, de s’y sentir un anonyme au milieu de tant d’autres. Et pourtant cette foule ne nous est pas étrangère. C’est elle qui est le motif de la fête de ce jour. Cette foule est celle des saints, connus ou inconnus. Certains ont leur nom inscrit dans le calendrier, d’autres non. C’est pour cette foule que nous venons faire monter vers le Seigneur notre louange. C’est avec elle que nous unissons nos voix pour acclamer le Dieu trois fois saint ! Cette foule immense, de toutes nations, tribus, peuples et langues est notre famille. Ce sont nos frères et sœurs qui la constituent et ils nous appellent à les rejoindre ! La Toussaint est une fête de famille. Elle est notre fête !

Fête de la Sainte Famille

Aujourd’hui, nous célébrons la fête de la Sainte Famille. Dans l’évangile de ce dimanche, nous la voyons, quarante jours après la naissance de Jésus. Elle monte au Temple de Jérusalem pour accomplir la loi de Moïse. Celle-ci prescrit d’offrir son fils premier-né au Seigneur. En accomplissant ce geste, nous voyons toute la foi de Marie et Joseph. L’un et l’autre sont habités par l’amour de Dieu. Cet amour les fait vivre et ils ne cessent d’y ajuster leur vie.

Offrir la joie de connaitre Jésus en famille

Dans un monde sécularisé où il est difficile d’affirmer la foi chrétienne, ce désir de Mère JACOULET reste d’actualité : « offrir la joie de connaître Jésus et sa Sainte Famille. » Deux cent après, l’Ecole Catholique garde cette même mission, à travers l’enseignement et tout ce qui se vit au sein de l’établissement, d’offrir « la joie de connaître Jésus et sa Sainte Famille ». Cependant, une bonne éducation ne peut se faire sans le concours de celles et ceux qui ont reçu, en premier, cette mission : les parents !

Spiritualité matrimoniale et familiale

Voici le texte d’une conférence sur le chapitre 9 de l’exhortation apostolique « La Joie de l’Amour » du pape François. Cette conférence s’inscrit dans le cadre d’une série de conférence donnée dans le diocèse d’Amiens.

Homélie pour le 23 dimanche ordinaire C

« Ne peut pas être mon disciple ». Cette affirmation de Jésus revient par trois fois dans le texte d’Évangile que nous venons d’entendre (Luc 14,26.27.33). À chaque fois, cette affirmation est associée à un choix : préférer Jésus aux autres membres de sa famille (v. 26) ; porter sa croix et suivre Jésus (v. 27) ; renoncer à tout ce qui nous appartient (v.33). Une question se pose donc à nous : qu’est-ce qu’être disciple ?

Homélie pour la saint Joseph

En contemplant la vie de saint Joseph, nous découvrons comment la miséricorde de Dieu est présente et comment celle-ci guide cette vie qui lui est toute donnée. Demandons à saint Joseph qu’il nous accompagne pour que nous puissions nous abandonner toujours plus entre les mains de la miséricorde de Dieu.