Voir, marcher, offrir

Debout ! Lève-toi ! et marche ! Voilà l’appel qu’adresse le prophète Isaïe au peuple de Jérusalem. Ce dernier vit dans une atmosphère morose, triste. L’avenir semble bouché. Peut-on espérer dans un monde où l’humeur général est à la morosité, à la déprime ? C’est dans cette ambiance que s’élève le cri d’Isaïe : « Debout, Jérusalem, resplendis ! Elle est venue ta lumière, et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi. » (Isaïe 60,1) C’est avec la même force, le même enthousiasme que ce cri retenti pour nous aujourd’hui… mais comment entrer dans une telle espérance ? Comment entrer dans la joie de cet appel de Dieu ? Regardons et imitons les mages ! Avec eux, il s’agit de voir, marcher et offrir.

Epiphanie

« Debout, Jérusalem, resplendis ! Elle est venue ta lumière, et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi. » (Isaïe 60,1) Cette Parole du prophète Isaïe est une invitation à nous lever, à nous mettre en route, à reconnaître la splendeur de la lumière qui illumine notre existence : la gloire du Seigneur. Avec toute l’Eglise, nous sommes invités à briller de la présence de Dieu, à nous laisser illuminer par cette présence pour la refléter dans le monde qui nous entoure. Nous sommes invités à accueillir le Christ Jésus qui est la vraie lumière qui éclaire. Dans la mesure où nous le contemplerons, dans la mesure où nous serons ancré en lui, dans la mesure où nous nous laisserons éclairer par lui, nous parviendrons à porter cette lumière au cœur du monde.