Aimer, une aventure pour toute la vie ?

Aimer… voilà un acte qui tient au cœur de tout homme et de toute femme. Aimer en vérité, aimer en toute sincérité… mais n’est-ce pas une réalité qui parait à la fois simple et complexe au cœur de l’être humain. L’amour est traversé par tellement de ressentis différents : est-il définitif ? est-il passager ? Qu’est-ce qu’aimer ? Est-ce le sentiment d’un instant ? d’une heure passagère ? Est-ce une aventure au long cours qui peut durer toute une vie ? Est-il possible d’aimer une même personne tout au long de sa vie et de lui rester fidèle ? Est-il raisonnable de s’engager pour toute la vie dans le mariage avec une seule et même personne ? Devant la réalité de l’amour, l’être humain se sent souvent bien fragile.

Montre-moi ton visage

« Montre-moi ton visage ! » Chaque visage est unique. Chaque visage a ses propres caractéristiques : il attire ou il repousse, il est paisible ou torturé, il est marqué par la joie ou la souffrance, la détresse…  Le visage est comme la vitrine de notre vie. Il est un lieu de communication avant même que je prononce une parole. Il est souvent le premier moyen d’entrer en relation avec l’autre. Montrer son visage, c’est prendre le risque de se révéler, c’est prendre le risque de la rencontre. Montrer son visage, c’est risquer dire : « Je t’aime ! »

Spiritualité matrimoniale et familiale

Voici le texte d’une conférence sur le chapitre 9 de l’exhortation apostolique « La Joie de l’Amour » du pape François. Cette conférence s’inscrit dans le cadre d’une série de conférence donnée dans le diocèse d’Amiens.

5 dimanche ordinaire – Année A

« Vous êtes le sel de la terre… » (Matthieu 5,13), « vous êtes la lumière du monde… » (Matthieu 5,14). Ces affirmations, que Jésus adresse à ses disciples, sont faites au tout début de son enseignement. Elles sont donc à comprendre comme une présentation de ce que doit être un disciple du Christ. Nous devons tendre à être sel de la terre et lumière du monde.Ces paroles du Christ, chers fiancés, vous les entendez dans la cadre de votre préparation au mariage, à l’aube de ce chemin que vous apprêtez à prendre par le sacrement du mariage. En choisissante devenir disciple de Jésus-Christ comme mari et femme et comme père et mère, vous vous engagez à être le sel de la terre et la lumière du monde.

4 dimanche ordinaire – Année A

« Heureux… » Le bonheur, c’est bien ce que l’on vous souhaite alors que vous vous préparez à vous engager sur le chemin du mariage. Mais qu’est-ce que le bonheur ? Si nous nous amusions à faire une petite enquête, il y a fort à parier que l’on nous réponde que le bonheur se fonde sur les biens possédés, sur le succès… que le bonheur est d’être comblé !