Une question de vocation

Une question de vocation… Les textes de ce dimanche nous parlent tous de vocation. La première lecture nous parle de l’appel particulier de Samuel. L’évangile nous parle des premiers disciples de Jésus que sont André et Pierre. Chacun des textes fait référence à notre vocation commune : celle d’enfant de Dieu reçue par la grâce du baptême.

Sainte Trinité – Année A

Après la fête de la Pentecôte, qui a clos le temps pascal, nous sommes entrés dans le temps ordinaire. Nous pourrions définir ce temps comme celui de l’Eglise. En effet, avant cela nous avons concentré, depuis le début de l’année liturgique, notre contemplation sur les mystères de la vie de Jésus : de sa naissance à sa mort et à sa résurrection suivie de son ascension et du don de l’Esprit Saint.Aujourd’hui, nous sommes donc dans le temps ordinaire, manifesté par la couleur verte de l’espérance. Temps ordinaire mais pas banal ! Nous pouvons le comprendre comme le temps de l’Eglise, temps où nous allons mettre en œuvre, mettre en application les mystères de la vie de Jésus dans notre propre vie. En bonne pédagogue, l’Église nous indique de suite le but : la Sainte Trinité ! Les mystères de la vie du Christ seront pleinement déployés quand nous vivrons pleinement de la vie de la Sainte Trinité, c’est-à-dire quand nous serons unis au Père, par le Fils, dans l’Esprit-Saint.