Homélie pour le dimanche de Pâques

Christ est ressuscité ! Alléluia !

La Parole de Dieu

Actes 10,34a.37-43
Psaume 117
Colossiens 2,1-4
Jean 20,1-9

Tout est dans le poisson ! La joie de ce jour se trouve dans le poisson ! Et ce n’est pas une blague ! Tout est dans le poisson ! Mais je crains que vous fassiez une confusion… car, en ce jour, un poisson peut en cacher un autre !

Je ne parle donc pas du poisson qui est accroché dans votre dos ! Je ne parle pas du poisson que Jésus ressuscité partage avec ses disciples au bord du lac de Tibériade, ni des deux poissons qu’il multiplie avec les cinq pains. Cela, nous en reparlerons en temps voulu !

Vous pourriez être proche de la solution si vous pensez au poisson de Jonas. Vous savez ce gros poisson dans lequel Jonas trouva refuge trois jours et trois nuits… Ce signe que Jésus évoque et qui prend sens par sa mort et sa résurrection.

Tout est dans le poisson car, en grec, poisson se dit « ICHTUS ». Et les lettres de ce mots forme l’acrostiche suivant : « Iesum Christus THeou Uliou Soter »qui se dit en français : « Jésus Christ Fils de Dieu Sauveur ». Les premiers chrétiens, soumis à la persécution, l’utilisaient comme signe de reconnaissance. Alors si un farceur vous accroche un poisson dans le dos… soyez fiers ! Prenez-le à sa propre farce et dites-lui : « Je suis chrétien, et j’ai une bonne nouvelle à t’annoncer : Christ est ressuscité ! et il t’aime ! »

Ne soyez donc pas comme Marie Madeleine, Pierre et Jean qui vont au tombeau. Ils y vont le cœur fermé par la tristesse, une tristesse au gout de défaite : Jésus, celui qu’ils ont suivi trois ans durant, celui qui les a aimés jusqu’au bout, est mort. Ils étaient bien seul devant ce tombeau vide. Où est-il ? Qui l’a enlevé ? Que se passe-t-il ?

Il faudra que Jean entre dans le tombeau, à la suite de Pierre, pour que son cœur, son esprit et son intelligence s’illuminent : « Il vit et il crut. » (Jean 20,8) Il faudra que Marie Madeleine se penche vers le tombeau, se retourne pour voir le Christ Ressuscité et devenir sa première missionnaire !

Si, en ce dimanche de Pâques, nous sommes invités à entrer, nous aussi, dans le tombeau vide, c’est pour faire cette même expérience de foi, cette même rencontre avec Jésus Christ Fils de Dieu Sauveur. L’entrée dans le tombeau du Ressuscité nous relève de la mort, il nous fait entrer dans la vie… non pas pour y rester enfermé mais pour partir, à la suite de Marie-Madeleine, à la suite des disciples d’Emmaüs, sur le chemin et proclamer à tous : Christ est ressuscité !

N’ayons pas peur de faire le pas… nous serons alors habités par une joie bien plus grande que celle de faire des farces. Nous serons habités par la joie de celles et ceux qui se reconnaissent disciples du Christ Ressuscité. Cette joie-là, personne ne peut nous la ravir ! Tel un bon poisson bien cuisiné, elle se partage dans la convivialité et la bonne humeur ! C’est une joie contagieuse ! Oui, Christ est ressuscité ! En vérité, il est ressuscité ! Amen.

Je suis prêtre de l’Église Catholique, au service de l’Église qui est dans la Somme, membre de l’Institut Notre Dame de Vie. Actuellement, ma mission principale est d’être vicaire épiscopal, curé des quatre paroisses du Ponthieu-Marquenterre (St Esprit en Marquenterre, St Gilles d’Autre-Maye, St Honoré du Nouvionnais, St Riquier du Haut-Clocher), délégué épiscopal à l’accompagnement des séminaristes.

Un commentaire sur “Tout est dans le poisson !”

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.