Ah, oui, c’est vrai le temps pascal est achevé depuis une semaine maintenant… et le dimanche qui suit la Pentecôte, nous fêtons la Sainte Trinité. Mais comment vais-je expliquer la Sainte Trinité ? Chaque année, c’est la même chose : comment parler simplement de ce mystère ?

Je pourrais être tenté de comparer le mystère de la Trinité à une fontaine de chocolat : une source d’amour, qui puise au plus profond d’elle-même ce doux nectar qui coule sans fin et dans lequel je suis invité à venir me plonger sans cesse. Oui mais… à cette fontaine, l’amour ne s’épuise jamais !

Pourrais-je comparer la Trinité à celle qui m’a donné la vie ? A ce propos, bonne fête maman ! Oui, je peux parler de cette dernière comme femme, épouse et mère. Trois qualités qui vont vous décrire une seule et même personne. Quand je vous parle de Dieu, je peux vous parler du Père, du Fils ou du Saint Esprit… je vous parlerais du même Dieu !

Je pourrais vous parler de la Trinité en vous racontant une promenade sur les plus belles plages du monde qui existent : celles de la côte picarde ! Quand je contemple l’océan, j’en vois ce que mon regard est capable d’embrasser. Je n’arrive pas à voir quelles sont les limites de celui-ci. Je perçois qu’il y a une vie dans la profondeur de cet océan. D’ailleurs, si je veux en percevoir quelque chose de moi-même, ce n’est pas en restant seul, sur le sable, les pieds dans l’eau que je le pourrais. C’est en plongeant, en acceptant d’entrer moi-même, d’aller explorer les fonts que je découvrirais la richesse de cette vie.

Plonger, entrer moi-même dans cet océan d’amour ? Mais oui ! Bien sur ! Mon baptême ! C’est bien au nom de Père et du Fils et du Saint Esprit que je suis baptisé ! Et quand j’ai fait mon signe de croix au début de la célébration, comme à chaque fois que je fais un signe de croix d’ailleurs : ce n’était pas pour chasser les mouches ! Mais je l’ai fait en prenant conscience, en me souvenant que je suis tout enveloppé de la vie trinitaire : au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Mon Dieu, tu es grand, tu es beau… voilà que je cherche à te comprendre avec ma pauvre intelligence. J’aimerai pouvoir te cerner pour être sur de bien posséder ma foi, pour être sur de bien te posséder… et voilà, qu’aujourd’hui, tu viens me redire encore et toujours que c’est toi qui m’enveloppe de ton amour. Tu m’as mis au cœur même de ton amour. Et ce n’est pas qu’au début de la célébration que nous accueillons cette présence. C’est aussi lors de l’envoi, par la bénédiction reçue. Je prends conscience que pour aller annoncer la Bonne Nouvelle que Dieu est amour pour tout être humain, témoigner de l’espérance qui nous habite, je suis tout enveloppé de cette vie trinitaire. C’est enveloppé de cette présence de Dieu que je peux accomplir mon devoir d’état.

Le mystère de la Trinité, cœur de la foi chrétienne, n’est pas tant à comprendre qu’à vivre ! Nous ne pouvons le professer qu’en Église et c’est bien ce que nous faisons dans le Credo. Le mystère de la Sainte Trinité est le mystère central de notre foi, le mystère central de notre vie chrétienne. Notre espérance est « d’avoir part à la gloire de Dieu » (Rm 5,2). Depuis le jour de notre baptême nous sommes habités par la Sainte Trinité. Voilà une vérité qui nous tient et qui doit nous stimuler chaque jour.

Fêter la Sainte Trinité, c’est se dire que notre foi n’est pas qu’une adhésion intellectuelle à la vérité de Dieu, Un et Trine. Nous reconnaissons simplement de quel amour Dieu nous aime. Nous accueillons cet amour pour en vivre et en témoigner. Alors que « la grâce de Jésus notre Seigneur, l’amour de Dieu le Père et la communion de l’Esprit Saint soient toujours avec vous. ». Amen.

Homélie pour le dimanche de la Sainte Trinité – année C

Proverbes 8,22-51; Psaume 8; Romains 5,1-5; Jean 16,12-13

0 réponse pour “Un p’tit plongeon ?”

  • … effectivement la fontaine au chocolat a 3 niveaux ! … quel delicieux nectar…
    Nous ne manquerons pas de penser a la Sainte Trinite quand nous nous en servirons la prochaine fois…
    … bien placee ! …
    Pauline et Vincent

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.