Dieu est la source de ma joie !
25e dimanche ordinaire

Année C

La Parole de Dieu :
  • Amos 8, 4-7
  • Psaume 112(113)
  • 1 Timothée 2,1-8
  • Luc 16,1-13
Autres homélies :
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

Chrétien, quel est ton patrimoine ? Alors que ce week-end, nous sommes invités à redécouvrir notre patrimoine et par là l’histoire de notre région, de notre pays, il est bon de nous interroger : et nous, chrétiens, quel est notre patrimoine ? Quelle est cette richesse qui fait notre patrimoine ? Quelle est cette richesse qui fait notre histoire ?

Peut-être sommes-nous tentés de répondre : ces églises et ces chapelles qui sont au cœur de nos communes, expression de la foi de nos ancêtres ? Peut-être sommes-nous tentés de répondre : les racines chrétiennes de notre pays ? Oui… mais tout cela n’est pas directement notre patrimoine. Ce n’en est qu’une expression ! Notre patrimoine est au cœur de l’extrait de la 1ère lettre de Paul à Timothée que nous avons entendu il y a quelques instants : « Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité. » (1 Timothée 2,4) Voilà, le seul patrimoine de l’humanité que nous devrions inscrire sur le fronton de tous nos monuments… et sur les portes de nos frigos afin de nous le remémorer jour après jour ! C’est la bonne nouvelle qu’il nous faut accueillir et annoncer au monde !

Pourquoi ? C’est tout simplement ce que Dieu veut. C’est sa volonté. A chaque fois que nous prions le Notre Père, nous lui demandons : « Que ta volonté soit faite », c’est-à-dire que nous demandons à Dieu que tous les hommes fassent l’expérience de l’amour de Dieu, et soient ainsi sauvé !

Cela nous est donné gratuitement et en abondance en Jésus-Christ qui a donné sa vie pour nous. Oui, Jésus « s’est donné lui-même en rançon pour tous » (1 Timothée 2,6), il s’est donné pour nous faire vivre en nous libérant, c’est-à-dire en nous permettant d’accueillir l’amour de Dieu en nos vies, dans notre monde. Ainsi le seul leitmotiv de notre vie baptismale est donc de connaitre cet amour et d’en témoigner. Pour cela, il n’y a pas d’autre chemin que le Christ. Il n’y a pas d’autre chemin que Jésus. Il est, nous dit-il dans l’évangile, « le chemin, la vérité et la vie » (Jean 14,6)

Cette vérité à connaitre est un chemin à parcourir pour accéder à la vie en plénitude. Ce chemin ne peut pas être parcouru en solitaire. C’est le chemin de disciples qui marchent ensemble. C’est le chemin d’un peuple de croyants qui apprend à vivre ensemble la fraternité.

Une expression de cette fraternité est la prière d’intercession, de louange et d’action de grâce telle que Paul nous y invite : « j’encourage, avant tout, à faire des demandes, des prières, des intercessions et des actions de grâce pour tous les hommes, pour les chefs d’État et tous ceux qui exercent l’autorité » (1 Timothée 2,1-2)

Vivre et témoigner de l’expérience du salut que nous pouvons vivre est de revisiter toutes nos activités pastorales à la lumière de la fraternité missionnaire tel que nous y sommes invités par les actes du synode diocésain. Ce que nous vivons, ce que nous faisons est-il bien marqué, traversé par une expérience de l’amour de Dieu ? Est-il bien le témoignage de l’expérience de l’amour de Dieu que nous essayons de vivre au quotidien ? Pour vérifier cela, je vous invite à relire, avec votre nouveau curé, la lettre pastorale « A Dieu, tout est possible » … vous y trouverez plein d’idées concrètes pour mettre en œuvre cette fraternité missionnaire… et principalement les Fraternités Missionnaires de Proximité.

Frères et sœurs, si aujourd’hui l’évêque confie les paroisses Saint Denis et Saint Pierre en Vimeu Rural à un nouveau curé, c’est bien pour que la Bonne Nouvelle continue d’être annoncée sur le secteur. Ainsi, chacun des curés, sur le territoire dont il a la charge, pourra déployer ses charismes, et ses talents pour vous accompagner dans cette découverte de ce formidable patrimoine : « Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité. » (1 Timothée 2,4) Cette Bonne Nouvelle pourra ainsi être vécue, partagée, annoncée au plus près de la vie de chacun. L’arrivée d’un nouveau curé, même si cela change nos habitudes et nos façons de faire, est toujours le signe que Dieu nous aime et qu’il nous appelle à être missionnaire, témoin de son amour !

« Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la pleine connaissance de la vérité. » (1 Timothée 2,4) Puissiez-vous en être les témoins par la fraternité que vous vivrez entre vous. Puissiez-vous être les porteurs de cette Bonne Nouvelle au cœur de ce territoire du Vimeu Rural : « C’est à l’amour que vous aurez les uns pour les autres qu’ils reconnaitront que vous êtes mes disciples » (Jean 13,35). Amen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
quis, id dolor. at efficitur. ipsum sit pulvinar dictum
Fermer le panneau