EucharistieAujourd’hui encore, nous sommes dans la joie de la belle fête de Pâques. Dimanche dernier, nous avons vécu une rencontre: celle de Jésus ressuscité avec Marie-Madeleine. Aujourd’hui, nous vivons une autre rencontre: celle des disciples et plus particulièrement celle de Thomas avec Jésus ressuscité. Mais les disciples que Jésus rencontre, sont chacun d’entre nous et plus particulièrement vous, les enfants qui faites aujourd’hui votre Première Communion.

Au coeur de la messe, nous faisons une rencontre avec Jésus ressuscité! Jésus vient à nous, vient au milieu de nous. Comme pour les disciples dans l’Évangile de ce jour, il nous adresse une parole. Il se montre à nous dans le pain et le vin consacrés qui deviennent son corps et son sang. Il nous envoie en mission. Voilà la rencontre que nous faisons à chaque fois que nous célébrons la messe et plus particulièrement quand nous le recevons dans la communion.

Cependant, nous sommes parfois comme Thomas: nous avons du mal à croire. Nous aimerions voir pour croire. Accueillons cette béatitude que Jésus nous adresse: «Heureux ceux qui croient sans avoir vu.» (Jean 20,29) Croire exige un acte de confiance: nous devons accorder notre confiance à celles et ceux qui ont rencontré Jésus et qui témoignent de cette rencontre: les Apôtres qui nous ont laissé le récit des Évangiles et celui des début de l’Église, que nous avons entendu dans la première lecture; mais aussi le témoignage des disciples du XXIème siècle. Tout la Bible est le récit d’un peuple de croyants qui témoigne de sa foi en Dieu, comment il a découvert l’amour de Dieu. Cette découverte s’est faite à travers tous les évènements de la vie humaine. N’ayons donc pas peur d’accorder nous aussi notre confiance en ce témoignage, de mettre notre foi en Dieu. Il peut faire de belles et grandes choses pour nous.

Une autre ressemblance avec les disciples: comme eux, nous sommes souvent enfermés par la peur: peur de l’autre, peur de dire notre foi ou même peur de croire, d’ouvrir notre coeur à Jésus. N’ayons pas peur! Laissons Jésus venir en notre vie, laissons Jésus venir au milieu de nous. Quand Jésus vient, quand nous lui ouvrons pleinement notre coeur, il nous apporte la paix et la joie: «La paix soit avec vous!» (Jean 20,21) dit-il aux disciples et à cette parole de Jésus, ils sont remplis de joie.

Quelque soit les difficultés de notre vie, les évènements heureux ou douloureux, ouvrir son coeur à Jésus, c’est accueillir la paix et la joie. Aujourd’hui, vous le faites en communiant pour la première fois. Pour beaucoup de ceux qui vous entourent ce sera aussi l’occasion d’accueillir en notre coeur Jésus ressuscité: soit en venant communier nous aussi ou si cela n’est pas possible, en nous unissant, dans le silence de notre coeur, par la prière, la communion spirituelle.

Mes chers enfants, plus vous aurez l’occasion de vous approchez de Jésus par la célébration de la messe, plus vous sentirez en vous cette présence, cette paix, cette joie venir en votre coeur, plus vous découvrirez l’amour de Dieu pour vous, l’amour de Dieu en vous, plus votre vie sera épanouie.

Aujourd’hui, Jésus s’offre à vous, se donne à vous. Offrez-vous à Lui, donnez-vous à Lui, n’ayez pas peur, c’est la plus belle aventure qui soit. Amen.

Homélie pour le 2ème dimanche de Pâques – Année C

Je suis prêtre de l’Église Catholique, au service de l’Église qui est dans la Somme, membre de l’Institut Notre Dame de Vie. Actuellement, ma mission principale est d’être vicaire épiscopal, curé des quatre paroisses du Ponthieu-Marquenterre (St Esprit en Marquenterre, St Gilles d’Autre-Maye, St Honoré du Nouvionnais, St Riquier du Haut-Clocher), délégué épiscopal à l’accompagnement des séminaristes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.