Dieu est la source de ma joie !
Messe d'envoi

Pèlerinage diocésain à Lourdes

La Parole de Dieu :
  • Genèse 46,1-7.28-30
  • Psaume 36
  • Matthieu 10,16-23
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur whatsapp
Partager sur email

« Voici que moi, je vous envoie… » (Matthieu 10,16) Cet appel de Jésus à ses apôtres arrive au terme de notre pèlerinage diocésain à Lourdes. Nous pouvons donc entendre cet appel pour nous : « Voici que moi, je vous envoie… ».

Nous l’avons entendu hier, Jésus nous envoie « proclamer que le royaume des Cieux est tout proche. » (Matthieu 10,7). Jésus nous envoie raconter l’expérience de Salut que nous avons faite. Il nous envoie annoncer comment nous avons découvert son amour, quelle expérience de l’amour du Seigneur nous avons expérimenté.

Cette expérience nous l’avons faite à travers tel ou tel événement du pèlerinage : une démarche particulière, la célébration d’un sacrement, une rencontre… ou un combat mener avec le Seigneur…

Jésus nous envoie non pour convaincre mais pour témoigner, raconter notre expérience. Et il nous envoie comme des pauvres. Nous ne pourrons pas compter sur nos propres forces car nous ne rencontrerons pas que des personnes bienveillantes, prêtes à nous écouter ! Au contraire ! Pourtant, il ne faudra pas nous taire. Il faudra témoigner… mais pas n’importe comment !

Jésus nous envoie comme des pauvres et il nous demande de lui faire confiance. Il nous demande de faire confiance à l’Esprit Saint : « Ne vous inquiétez pas de savoir ce que vous direz ni comment vous le direz : ce que vous direz vous sera donné à cette heure-là. Car ce n’est pas vous qui parlerez, c’est l’Esprit de votre Père qui parlera en vous. »(Matthieu 10,19-20)

Jésus nous envoie comme des pauvres mais il nous demande d’être ouvert à l’action de l’Esprit Saint qui parlera par nous ! Seul l’accueil de l’Esprit Saint fera de nous des authentiques témoins. Seul l’accueil de l’Esprit Saint rendra notre témoignage audible.

L’accueil de l’Esprit Saint se fait à la confirmation mais aussi en renouvelant ce don par l’effusion de l’Esprit Saint. Alors demandons cette grâce pour nous-mêmes et pour notre diocèse. Au milieu des vicissitudes de la vie, n’ayons pas peur de nous ouvrir à ce don du Père. Souvent, nous pensons que la réussite de nos plans pastoraux dépend de nos propres forces. Jésus vient nous dire le contraire : seule l’action de l’Esprit Saint donne la fécondité nécessaire à ce que nous sommes appelés à vivre.

Au début de notre pèlerinage, notre évêque nous invitait au combat avec Dieu. Il nous rappelait que le combat le plus important est de nous laisser aimer par Dieu. Au cœur de notre mission, au cœur de notre vie ordinaire de tous les jours, ce combat continue. Il ne se réalise qu’en m’ouvrant à l’action de l’Esprit Saint. Seul celui-ci fera de nous d’authentiques disciples missionnaires. Seul celui-ci nous permettra de construire la fraternité missionnaire à laquelle nous sommes appelés.

« Voici que moi, je vous envoie… » Personnellement et en diocèse, accueillons et répondons à l’envoie du Christ. Demandons-lui une effusion de l’Esprit Saint dans les mois à venir pour qu’il transforme notre vie personnelle et communautaire afin d’être ses témoins dans notre belle terre de Somme. Amen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
sit ut consectetur libero. mi, lectus venenatis id, dapibus elementum pulvinar vulputate,
Fermer le panneau