Homélie pour la solennité de l'Épiphanie

Voir, marcher, offrir

La Parole de Dieu

Isaïe 60,1-6
Psaume 72(71)
Éphésiens 3,2-3a.5-6
Matthieu 2,1-12

Lire les textes

Debout ! Lève-toi ! et marche ! Voilà l’appel qu’adresse le prophète Isaïe au peuple de Jérusalem. Ce dernier vit dans une atmosphère morose, triste. L’avenir semble bouché. Peut-on espérer dans un monde où l’humeur général est à la morosité, à la déprime ? C’est dans cette ambiance que s’élève le cri d’Isaïe : « Debout, Jérusalem, resplendis ! Elle est venue ta lumière, et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi. » (Isaïe 60,1) C’est avec la même force, le même enthousiasme que ce cri retenti pour nous aujourd’hui… mais comment entrer dans une telle espérance ? Comment entrer dans la joie de cet appel de Dieu ? Regardons et imitons les mages ! Avec eux, il s’agit de voir, marcher et offrir.

Voir

Le point de départ est de voir l’étoile. Souvent nous avons les yeux tournés vers le sol, tournés sur nous-mêmes, préoccupés de notre santé, de notre confort, de notre bien-être… Nous ne voyons plus alors l’horizon. Nous ne voyons plus le ciel. Nous devenons incapables de désirer Dieu, d’attendre et d’accueillir sa nouveauté. Les mages ont eu l’intuition que, pour vivre vraiment, il ne faut pas vivre tourné sur nous-mêmes. Il faut vivre le regard tourné vers le monde pour y découvrir les signes nouveaux que Dieu nous adresse.

Ces signes sont souvent discrets. Ils n’aveuglent pas. Ils n’étourdissent pas. Ils sont une douce invitation à la vie, à avancer avec confiance. Les signes que Dieu nous adresse sont comme l’étoile des mages. Ils sont une étoile pas toujours fulgurante mais toujours présente. Elle est douce et nous accompagne tout au long de notre vie. Elle assure la paix et donne« une très grande joie » (Matthieu 2,10) Les signes que Dieu met sur notre chemin nous invitent à marcher.

Marcher

Marcher, deuxième action des mages, est essentiel pour trouver Jésus. Jésus est une nouveauté qui transforme ma vie. Les mages ont quitté le confort de leurs habitudes. Ils sont sortis du « on a toujours fait comme cela » pour emprunter des chemins nouveaux. Ils ont accepté les fatigues de la marche, de chercher le chemin pour arriver au bout de leur quête. Ils ont découvert que Jésus se laisse trouver avec l’aide des autres… seul, je me perds en chemin et risque de me tromper de destination. En marchant, ils ont fait l’expérience de la fraternité. Ils ont dû marcher au rythme des autres, partageant le poids et la lassitude de la marche… Ils ont partagé ensemble pour trouver le chemin. Ils se sont soutenus les uns les autres pour avancer ensemble. Ils acceptent d’être continuellement en mouvement.

Cette marche, ce mouvement est la condition indispensable pour parvenir jusqu’à Jésus et se réjouir « d’une très grande joie » (Matthieu 2,10).

Offrir

Le troisième temps consiste à offrir. Au terme de leur voyage, les mages offrent à Jésus leurs biens les plus précieux : l’or, l’encens et la myrrhe. Ils donnent gratuitement sans rien attendre en retour. Aujourd’hui, nous n’avons peut-être pas d’or, d’encens ou de myrrhe à offrir à Jésus. Non, nous avons d’autres bien à lui donner : prendre soin les uns des autres et plus particulièrement de plus petit, du plus fragile, du mal aimable. Nous pouvons offrir un pardon à qui nous a offensé. Nous pouvons lui offrir notre propre vie comme lui-même, Jésus, a offert sa vie pour nous.

Voir, marcher et offrir… voilà ce que les mages nous invitent à vivre. Voir, marcher et offrir, c’est aussi mettre en œuvre les vertus théologales que Dieu nous a données au baptême : l’espérance, la foi et la charité. En ce début d’année, à la suite des mages, laissons-nous renouveler dans la grâce de notre baptême. Voir, marcher, offrir… à la suite des mages, osons cette fraternité ! Ensemble, allons à la rencontre du Christ et nous nous réjouirons « d’une très grande joie »(Matthieu 2,10). Amen.

Un commentaire sur “Voir, marcher, offrir”

  • Merci P. Yves de continuer à nous faire partager vos homélies – Bonne année 2019 dans vos nouvelles responsabilités – J L Delebarre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.