« Préparez le chemin du Seigneur… »

« Préparez le chemin du Seigneur… »(Luc 3,4) Telle est l’invitation que crie Jean le Baptiste à qui veut l’entendre. Cette invitation nous est adressée. Il nous faut préparer le chemin du Seigneur : dans notre vie personnelle mais aussi au cœur du monde.

C’est un vaste chantier, digne d’une véritable entreprise de travaux publics. Nous ne pouvons pas nous dérober vivre ce chantier.

« Il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures »

« Il ouvrit leur intelligence à la compréhension des Écritures. » (Luc 24,45) Je ne sais pas pour vous, mais moi, là, je suis frustré ! Jésus fait une catéchèse à ses disciples. Celle-ci leur permet de comprendre avec intelligence les Écritures, c’est-à-dire la Parole de Dieu mais l’auteur de l’évangile ne nous livre pas cette catéchèse ! Moi aussi, j’aimerai comprendre avec intelligence les Écritures. Comprendre avec intelligence, ce n’est pas comprendre uniquement de façon intellectuelle. Comprendre avec intelligence, c’est comprendre aussi avec son cœur, de tout son être.

Jésus Christ

21 Dimanche ordinaire – Année A

Dans leur cheminement avec Jésus, il est l’heure pour les Apôtres de passer à une étape supplémentaire. Jésus va les introduire peu à peu dans le mystère de sa Passion. Avant cela, il est important de faire un point d’étape. C’est ce que fait Jésus en posant deux questions à ses disciples : « Au dire des gens, qui est le Fils de l’homme ? » (Matthieu 16,13) et « Et vous, que dites-vous ? Pour vous qui suis-je ? » (Matthieu 16,15)

Saint Sacrement – Année A

« Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde. » (Matthieu 28,20) Ces mots sont les derniers de l’évangile selon saint Matthieu. Jésus est avec nous jusqu’à la fin du monde ! Cette présence se manifeste de deux manières. La première est par le don de l’Esprit-Saint reçu au jour de la Pentecôte. L’Esprit-Saint est l’Esprit du Père et du Fils. Cet Esprit habite l’Eglise et les Apôtres depuis ce jour de la Pentecôte. Au jour de notre baptême, nous recevons une présence particulière de l’Esprit-Saint en notre âme. Si l’Esprit-Saint est l’âme de l’Eglise, il est aussi l’âme de notre âme. Il est présence de Dieu en nous.
Il est aussi une autre manière par laquelle le Christ est présent avec nous : c’est par l’Eucharistie.

Pâques 6 – Année A

« Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements. » (Jean 14,15)Combien de fois, quand on nous parle de la foi chrétienne, elle est présentée comme une morale à vivre ! Et si nous la voyons comme cela, c’est effectivement insupportable ! Si nous avons bien prêté attention à l’évangile de ce jour, Jésus vient nous dire autre chose sur la vie de ses disciples. Il place l’amour avant tout !

Fête du Saint Sacrement

« J’ai moi-même reçu ce qui vient du Seigneur, et je vous l’ai transmis. » (1 Corinthiens 11,23) Ces mots de saint Paul viennent nous rappeler que l’Eucharistie que nous célébrons est un don qui nous est fait et que nous recevons du Seigneur lui-même. Il nous est transmis par les Apôtres, par l’Eglise. Il ne nous est pas transmis pour nos mérites, mais il est un don d’amour du Seigneur. Ce don est la vie même de Jésus. En prenant le pain, Jésus dit : « Ceci est mon corps, qui est pour vous. Faites cela en mémoire de moi. » et en prenant la coupe : « Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang. Chaque fois que vous en boirez, faites cela en mémoire de moi. »

Homélie pour le dimanche de Pâques – C

« Rendez grâce au Seigneur: il est bon! » Ces mots du psalmiste sont aussi ceux de Marie-Madeleine, de Simon-Pierre, de l’autre disciple et de chacun de nous: Dieu nous a fait passer de la mort à la vie! Avec le Christ, nous sommes ressuscité!