« Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? »

Dans cet évangile, saint Luc nous rappelle quelques principes de sagesse édictés par Jésus. Ces principes sont des jalons pour avancer dans la vie. Ces points de sagesse sont comme des balises sur le chemin, des balises pour indiquer le chemin. Mais avant d’entamer le chemin, il y a un préalable : je dois poser un acte d’humilité. Seul, je ne suis pas capable d’avancer : je suis un aveugle sur le chemin. Je ne peux donc me proposer comme guide, j’ai moi-même besoin d’un guide ! « Un aveugle peut-il guider un autre aveugle ? »(Luc 6,39)

Pâques 3 – Année A

Voici deux disciples qui ont vécu quelque chose de fort à Jérusalem… mais ils n’ont pas tout compris ! En retournant chez eux, ils essaient de comprendre ce qui s’est passé. Ils s’interrogent sur ce qu’ils viennent de vivre. Et voilà qu’ils sont rejoints, sur la route, par Jésus, qu’ils ne reconnaissent pas, mais qui leurs explique, à l’aide de l’Écriture, ce qui s’est passé. Le soir tombant, arrivés au but de la première journée, Jésus se fait reconnaître à la fraction du pain. Les disciples trouvent alors la joie ! Et sans se poser de question, ils repartent annoncer la rencontre qu’ils viennent de faire avec Jésus.

Pèlerinage en Terre Sainte en photos !

Par Twitter ou Facebook, vous avez peut être suivi mon pèlerinage en Terre Sainte, du 26 janvier au 3 février.