Quand Jésus prie pour nous

« Père saint, je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là, mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi. » (Jean 17,20)
En entendant ces mots du Christ, nous pouvons rendre grâce pour celles et ceux qui ont témoigné ! Nous pouvons rendre grâce pour tous les Étienne qui, malgré l’opposition à laquelle ils étaient confrontés, ont osé témoigner au risque de leur vie ! Nous pouvons louer le Seigneur : grâce à leur parole, nous croyons que Jésus Christ, vrai Dieu et vrai homme, est mort et ressuscité pour nous sauver. Grâce à leur parole, nous croyons en Jésus Christ et il prie pour nous ! Jésus prie pour nous ! Il intercède auprès du Père pour chacun de nous ! Quelle bonne nouvelle ! En priant pour nous, Jésus s’intéresse à chacune de nos vies !

Lire plus »

Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j’ai moi-même reçu…

« Avant tout, je vous ai transmis ceci, que j’ai moi-même reçu… »(1 Corinthiens 15,3). Et qu’a reçu et transmis saint Paul ? « Le Christ est mort pour nos péchés conformément aux Écritures, et il fut mis au tombeau ; il est ressuscité le troisième jour conformément aux Écritures. »(1 Co 15,3-4)

Nous avons là l’énoncé central de la foi chrétienne : la mort et la résurrection du Christ. C’est ce qui nous a été transmis depuis deux-mille ans par une foule ininterrompue de témoins. C’est ce que nous avons à transmettre à notre tour. Tout le cœur de notre foi se trouve résumé dans ces mots que nous appelons : le kérygme.

Lire plus »

Voir, marcher, offrir

Debout ! Lève-toi ! et marche ! Voilà l’appel qu’adresse le prophète Isaïe au peuple de Jérusalem. Ce dernier vit dans une atmosphère morose, triste. L’avenir semble bouché. Peut-on espérer dans un monde où l’humeur général est à la morosité, à la déprime ? C’est dans cette ambiance que s’élève le cri d’Isaïe : « Debout, Jérusalem, resplendis ! Elle est venue ta lumière, et la gloire du Seigneur s’est levée sur toi. » (Isaïe 60,1) C’est avec la même force, le même enthousiasme que ce cri retenti pour nous aujourd’hui… mais comment entrer dans une telle espérance ? Comment entrer dans la joie de cet appel de Dieu ? Regardons et imitons les mages ! Avec eux, il s’agit de voir, marcher et offrir.

Lire plus »

L’histoire de trois dons

C’est l’histoire de trois dons… Non, je ne vais pas vous parler de ceux qui sont arrivés à la cathédrale cette année ! Je vais vous parler des trois dons que nous trouvons dans les lectures bibliques de ce dimanche.

Lire plus »

Que ma bouche chante ta louange !

Aujourd’hui, avec toute l’Église, nous sommes dans la joie. La bienheureuse Vierge Marie, au soir de sa vie sur terre, est montée au ciel corps et âme sans connaitre la corruption de la mort. Elle entre dans la gloire de son Fils.

A cette occasion, la liturgie nous donne d’entendre un passage de l’évangile qui se situe au début de celui-ci : la visitation de Marie à sa cousine Élisabeth. Lors de la rencontre de ces deux femmes, l’Esprit-Saint a fait tressaillir les enfants qu’elles portaient en leur sein. De ce tressaillement de l’Esprit Saint, il monte du cœur et des lèvres de la Vierge Marie cette belle prière du Magnificat.

Lire plus »

Mais qui est-il donc ?

Mais qui est-il donc ?

Alors que Jésus fait un retour aux sources en venant enseigner à la synagogue de Nazareth, celles et ceux qui le connaissent sont frappés d’étonnement : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? »(Marc 6,3) D’où cela lui vient-il ? Vous pensez bien, on le connait : nous l’avons vu bébé dans les bras de Marie, sa mère. On le connait : nous avons joué, discuté, rit avec lui. On le connait : il travaillait le bois dans l’atelier de Joseph… Ce qu’il fait là nous étonne car ce Jésus, on connait tout son état civil ! Il ne peut pas être différent que ce que nous connaissons de lui !

Lire plus »

La foi… une graine appelée à germer

Le Règne de Dieu est la vie divine qui est en nous. Cette vie nous l’avons reçue à notre baptême… et depuis ce jour, elle grandit en nous. Ce petit germe que Dieu nous a donné au jour de notre baptême grandit et est appelé à se développer en nous jusqu’à devenir un grand arbre. Si, comme pour la graine jetée en terre, une part de la croissance ne dépend pas de nous, celle-ci portera plus de fruit et un fruit meilleur, si nous entretenons correctement la terre où elle est plantée.

Lire plus »