Références des lectures choisies : Sagesse 2,23 ;3,1-6.9 – Psaume 4,2.7.9 – Romains 6,3-9 – Jean 5,24-29

La mort est une des plus grandes énigmes de notre condition humaine. Quand elle nous touche, nous sommes souvent dans cette attitude décrite par le livre de la Sagesse : « leur départ est compris comme un malheur ; et leur éloignement, comme une fin… » (Sagesse 3,2-3). Oui, la mort vient bouleverser notre vie et pourtant elle n’est pas la fin !

Ce soir, nous sommes rassemblés pour célébrer l’Eucharistie, non pas pour nos morts mais pour nos défunts. Ne croyez pas que je joue sur les mots mais ce qui est mort n’a plus de vie et ne manifeste pas d’espérance, contrairement au sens du mot « défunt ».

En latin, défunt signifie « s’acquitter de », « accomplir ». Au regard de la foi chrétienne, le défunt est donc celui qui s’est acquitté de la vie qu’il a reçue de Dieu. Cette vie reçue de Dieu, manifestée, pour le chrétien, au baptême est une plongée dans la mort et la résurrection du Christ. Le baptisé reçoit alors la vocation, l’appel à la sainteté… qui se réalise dans la fidélité au Christ Jésus, en apprenant à unir notre vie à la sienne.

Nos défunts ont-ils vécu leur vie terrestre en parfaite fidélité à cet appel de Dieu ? Il ne nous appartient pas de juger… mais nous nous sentons solidaire de celles et ceux qui ont accompli leur vie terrestre et nous prions pour que le Seigneur leurs fasse miséricorde et qu’ils accueillent la miséricorde divine. Comme l’Eglise le fait pour chacun de ses enfants, en priant pour eux, elle continue de le faire pour celles et ceux qui ont quitté cette terre afin que Dieu, en sa grande miséricorde, leur accorde le pardon et la paix du Royaume.

Ainsi, ce jour de prière pour les fidèles défunts est un jour de foi et d’espérance. Nous prions pour que tous ceux qui sont passés, dans le baptême, par la mort avec le Christ mènent une vie nouvelle et ressuscitent avec lui. Nous prions pour celles et ceux qui n’ont plus la capacité d’ajuster leur vie à celle du Christ et qui attendent la miséricorde de Dieu pour entrer dans l’immense cortège de tous les saints… nous renouvelons notre désir d’ajuster notre vie à celle du Christ dès ici-bas pour un jour, nous aussi, accueillir la miséricorde de Dieu au soir de notre vie sur terre. Amen.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.